•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mourani passe au NPD, mais demeure indépendante aux Communes

Le NPD accueille au sein de son parti Maria Mourani.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancienne députée du Bloc québécois (BQ) Maria Mourani, qui siège comme indépendante depuis sa rupture avec la formation souverainiste, se joint au Nouveau Parti démocratique. En compagnie deThomas Mulcair, Mme Mourani a officialisé son adhésion au NPD en signant sa carte du parti.

« Ses valeurs progressistes rejoignent celles du NPD », a déclaré le chef néo-démocrate.

Mme Mourani s'est dite heureuse de se joindre à un parti dont elle partage les valeurs. Elle a souligné qu'elle demeurera députée indépendante pour le reste de son mandat. « Ça ne changera rien pour moi, mais j'ai une nouvelle famille », a-t-elle déclaré sur ses activités en Chambre. « Je vais donner mon opinion aux membres du parti, mais je vais siéger à titre d'indépendante ».

Le chef du NPD a rappelé qu'il était important pour son parti que les membres de son caucus soient élus en défendant ses couleurs. Elle souhaite présenter sa candidature sous la bannière du NPD dans Ahuntsic lors du scrutin de 2015, mais elle entend discuter de cette éventualité avec l'exécutif du parti avant de se prononcer.

Mme Mourani a avoué que certains militants, qui ont également perdu la foi souverainiste, la suivront dans sa mutation. D'autres cependant, qui sont demeurés souverainistes, ne la suivront pas.

L'ancienne bloquiste a révélé avoir été approchée par le Parti vert et le Parti libéral du Canada (PLC) peu de temps après son départ du BQ. Elle a toutefois décliné ces offres, ne se sentant pas à l'aise notamment avec l'entourage du PLC. « On n'a pas la même vision politique du Canada », précise-t-elle.

C'est très important pour moi d'entrer dans un parti avec lequel je partage la majorité des valeurs.

La députée Maria Mourani

En entrevue sur ICI RDI, Mme Mourani a expliqué qu'elle a longtemps réfléchi à son avenir en politique avant de joindre le NPD, évoquant une dernière année difficile. « Ça vous questionne un peu sur la politique », a ajouté celle qui a été renvoyée du BQ il y a un peu plus d'un an. 

Expulsée du BQ

Mme Mourani a été expulsée du caucus bloquiste en septembre 2013 à la suite de critiques formulées sur le projet de charte des valeurs mise de l'avant par le Parti québécois (PQ). Elle avait déclaré à Radio-Canada que le projet controversé de charte des valeurs était mis de l'avant par la première ministre de l'époque, Pauline Marois, par simple calcul politique.

Mme Mourani avait ajouté qu'il était impossible de réaliser le projet indépendantiste sans inclure toute la population québécoise.

Élue pour la première fois en 2006, Mme Mourani est d'origine libanaise. Elle a déclaré à Radio-Canada, en décembre dernier, qu'après mûre réflexion elle en était venue à la conclusion que le système fédéral était le mieux placé pour protéger les droits des Québécois.

Le BQ conserve seulement deux députés, et le parti, qui connaît des heures difficiles, est dirigé par Mario Beaulieu.

Pour consulter le graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique