•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« C'est Dame Nature qui mène » - le gouverneur de l'État de New York

Une voiture ensevelie sous la neige à Buffalo

Une voiture ensevelie sous la neige à Buffalo

Photo : Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

« C'est une situation extraordinairement difficile », a déclaré le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, en parlant de la tempête de neige qui s'abat depuis mardi sur le nord-est des États-Unis et notamment sur Buffalo.

Les intempéries ont fait au moins sept morts dans trois États. La région de Buffalo, située en bordure du lac Érié, près du lac Ontario, a été la plus touchée avec 1,5 mètre de neige au cours des dernières 24 heures.

Et ce n'est pas terminé, a prévenu Andrew Cuomo lors d'une conférence de presse tenue à la mi-journée, mercredi.

De nouvelles précipitations dans les heures à venir

Les autorités affirment que les accumulations pourraient atteindre, d'ici la fin de l'après-midi, jusqu'à 180 centimètres de neige dans les régions les plus fortement touchées du sud de Buffalo. De 30 à 60 centimètres de neige supplémentaires sont attendus d'ici jeudi.

« Quand on dit "restez à la maison", c'est vraiment ça : Restez à la maison. Car, de rester pris dans une situation comme celle-ci peut s'avérer dangereux. »

— Une citation de  Le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo

Plusieurs secteurs de la région de Buffalo sont toujours inaccessibles aux autorités et aux secours en raison des quantités trop importantes de neige sur les routes.

De par la quantité de neige tombée, au rythme d'environ 13 cm par heure, de par le poids significatif de la neige et, enfin, de par la quantité de voitures coincées, la situation est hors du commun, a expliqué le gouverneur de l'État de New York. « Dame Nature nous montre que c'est elle qui mène », a ironisé M. Cuomo qui évalue à 4 ou 5 jours le temps qu'il faudra pour charger la neige. 

Quelque 350 pièces d'équipement lourd ont été réquisitionnés d'États voisins. Le gouverneur Cuomo affirme que certains conducteurs de déneigeuses sont en devoir depuis plus de trente heures d'affilée. « Nous allons surmonter [cette épreuve] mais ce sera une longue journée », a-t-il prévenu.

État d'urgence

Des milliers de foyers sont aussi privés d'électricité. Dans l'État de New York, le gouverneur Cuomo a décrété l'état d'urgence dans une dizaine de comtés du nord-ouest de l'État.

La Garde nationale a été déployée en renfort pour venir en aide à la population.

Parmi les sept victimes qu'a faites la tempête, certaines ont succombé à des problèmes cardiaques tandis que d'autres ont péri à la suite d'accidents de la route. Un homme a aussi été retrouvé mort de froid dans sa voiture ensevelie sous la neige, à Alden, dans l'État de New York.  

À l'aéroport international de Buffalo Niagara, de nombreux vols ont été retardés ou annulés par les transporteurs aériens, notamment parce que les voyageurs ne viennent pas à bout de se rendre à l'aéroport.

Pour suivre l'événement en direct sur mobile, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

Des dizaines de véhicules coincés sur les routes

C'est l'une des pires tempêtes qu'ait connues l'État de New York, pourtant habitué aux conditions hivernales. La poudrerie a forcé la fermeture d'une portion de 225 kilomètres de l'interstate 90, le long des lacs Érié et Ontario.

Mardi, les chutes de neige particulièrement intenses poussées en bourrasque par de fortes rafales ont obligé les policiers de Buffalo à utiliser des motoneiges pour acheminer des secours aux automobilistes coincés sur l'autoroute principale qui traverse l'État.

Pas moins de 1,5 mètre de neige est déjà tombé sur Buffalo et la tempête devrait encore apporter plusieurs dizaines de centimètres de poudreuse.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pas moins de 1,5 mètre de neige est déjà tombé sur Buffalo et la tempête devrait encore apporter plusieurs dizaines de centimètres de poudreuse.

Photo : Radio-Canada

Un responsable de l'autoroute, Dan Weiller, a affirmé qu'environ 150 véhicules avaient été coincés sur une section de 6,5 kilomètres.

Au New Hampshire et dans les États voisins, les routes glacées ont provoqué des accidents. Au Michigan, cette vaste tempête de neige nourrie par l'effet de lac a donné lieu à de fortes rafales et laissé près de 45 centimètres de neige au sol. Beaucoup de vols ont été annulés.

Le sud-est des États-Unis n'a pas été épargné. Des écoles ont été fermées jusqu'en Caroline du Sud.

Qu'est-ce que l'effet de lac?

Cette tempête hivernale dite atypique est générée par ce que les météorologues appellent l'effet de lac. Ce phénomène survient lorsqu'une grande masse d'air froid survole les eaux plus chaudes de grands plans d'eau.

Les nuages absorbent alors de grandes quantités d'humidité qui condense dans la masse d'air froid, provoquant d'intenses chutes de neige lorsque les nuages arrivent au-dessus de la terre ferme.

L'effet de lac est généralement observé entre les mois d'octobre et décembre, mais il peut durer tout l'hiver si les plans d'eau demeurent libres de glace.

Consultez cette vidéo satellite de la National Oceanic and Atmospheric Administration (Nouvelle fenêtre)

Le secteur de Buffalo a été frappé par une tempête de neige d'effet de lac qui a paralysé la ville mardi.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le secteur de Buffalo a été frappé par une tempête de neige d'effet de lac qui a paralysé la ville mardi.

Photo : Derek Gee/AP

Tous les États-Unis sous zéro degré Celsius

Fait surprenant, les températures sont tombées sous zéro degré Celsius dans tous les États-Unis la nuit dernière.

Aucun des 50 États américains n'a été épargné par le froid, pas même Hawaï, où le mercure est également tombé sous zéro, selon le Service national de la météo (NWS).

Le pays a enregistré aujourd'hui son matin de novembre le plus froid en 38 ans, selon Weather Bell Analytics, société de conseil en météorologie.

Ces températures inhabituelles pour un mois de novembre sont davantage la norme entre la fin décembre et février, souligne le NWS.

Avec les informations de Reuters, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !