•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boris Bede : une défaite difficile à avaler

Radio-Canada

Un peu moins de 48 heures après l'élimination surprise du Rouge et Or en finale de la coupe Dunsmore, la réalité est encore difficile à accepter pour le botteur Boris Bede.

La carrière du footballeur français a pris fin avec une tentative de botté de précision ratée de 47 verges. « Je pense que ce n'est pas encore bien digéré. C'est encore dur. C'est comme une vidéo que l'on met sur repeat et ça fait juste revenir, revenir et revenir, ça n'arrête pas », dit-il.

À ma surprise on était un peu plus loin que prévu.

Boris Bede

Ce jeu a confirmé la victoire de 12-9 en prolongation des Carabins de l'Université de Montréal et du même coup, la fin d'une domination de onze ans du Rouge et Or dans la conférence du Québec. L'équipe de l'Université Laval avait pourtant réussi à combler un retard de 6 à 0 après la première demie.

Malgré cette défaite, Boris Bede souligne l'esprit compétitif de ses coéquipiers. « C'était de s'assurer de revenir dans la deuxième demie avec du caractère, puis se battre et c'est ce que l'on a fait », fait-il remarquer.

Boris Bede aura tout de même marqué l'histoire du Rouge et Or en plus d'aider l'équipe à gagner deux Coupe Vanier.

Football universitaire

Sports