•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur les traces de Jack Kerouac

Jack Kerouac à Manhattan en 1953

Jack Kerouac à Manhattan en 1953

Photo : Corbis/Allen Ginsberg

Radio-Canada

L'auteur de Sur la route, icône de la contre-culture américaine, est né de parents canadiens-français. Une série radio et un livre numérique remontent, 45 ans après sa mort, la piste de ses origines québécoises.

L'animateur Franco Nuovo, l'auteur Gabriel Anctil et le réalisateur Jean-Philippe Pleau, qui sont derrière cette production, ont voulu explorer l'univers de Jack Kerouac pour comprendre sa quête identitaire.

Avant de partir sur les traces de Jack Kerouac, je connaissais peu son attachement indéfectible à ses racines canadiennes-françaises. Le fils d'immigrant que je suis s'est retrouvé un peu dans l'obsessive quête de ses origines. C'est sur cette piste-là que nous sommes partis, sur celle de l'identité de Kerouac, celle de sa langue.

Franco Nuovo

Car l'auteur phare de la génération beat n'a appris l'anglais qu'à l'âge de 6 ans, en entrant à l'école.

Il écrivait aussi dans sa langue maternelle, le français, dans un style oral et coloré teinté d'humour. 

Je suis Canadien français mis au monde à New England. Quand je suis fâché, je sacre souvent en français. Quand je dors, je rêve souvent en français. Quand je braille, je braille toujours en français. 

Jack Kerouac, extrait de La nuit est ma femme

De Sur le chemin à On the road

En 2007, après une longue quête, Gabriel Anctil a fait une découverte étonnante à New York : deux romans en français, La nuit est ma femme et Sur le chemin, dormaient depuis plus d'un demi-siècle dans les archives personnelles de Kerouac.

Sur le chemin n'est pas une traduction de son roman-culte On the road, tapé d'une traite en trois semaines en 1951 sur un rouleau de papier unique, pour ne pas avoir à changer la feuille de la machine à écrire.

Pour Gabriel Anctil, le texte en français fait partie du processus créatif qui a abouti à la rédaction d'On the road, même si ce sont deux histoires différentes, dont les personnages se retrouvent cependant d'un texte à l'autre, à des âges différents.

Derrière l'écrivain anglophone se cache donc un autre Kerouac, écrivant en français, et profondément attaché à ses origines francophones. 


Les quatre émissions seront diffusées sur ICI Radio-Canada Première, le vendredi à 14 h, du 21 novembre au 12 décembre. Le livre numérique est quant à lui offert sur ICI.Radio-Canada.ca/kerouac.

Livres

Arts