•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

180 projets verront le jour grâce à Je vois Montréal

Le reportage de François Cormier
Radio-Canada

Des engagements ont été pris au forum Je vois Montréal pour que 180 des projets qui y ont été proposés voient le jour. L'événement, qui visait à discuter des façons de revitaliser la ville, a réuni près de 1500 personnes, lundi, à la Place des Arts.

Au terme de la journée, 180 personnes, entreprises ou organismes s'étaient engagés à réaliser le projet qu'ils avaient soumis. Les projets déposés se devaient d'être concrets et réalisables, autant du point de vue du financement que de la façon de les mettre en oeuvre.

De petits projets risquent donc de voir le jour, par exemple l'installation de ruches sur les toits de la métropole, la culture du houblon sur ses balcons, ou, sur le plan culturel, la création d'une exposition itinérante qui se promènerait dans Montréal pour faire découvrir sa diversité. Les employés du Mouvement Desjardins ont de leur côté suggéré de rendre hommage aux « héros du quotidien », ceux qui, dans les différents quartiers et arrondissements, font du bénévolat et s'impliquent activement dans leur communauté.

D'autres projets sont de plus grande envergure, comme celui du président et chef de la direction de la Banque Nationale, Louis Vachon, qui propose d'embellir tout le trajet automobile entre l'aéroport et le centre-ville de Montréal grâce à des installations culturelles et artistiques.

Des idées pour Montréal; Découvrez tous nos reportages

Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) et l'un des deux organisateurs considère que l'événement a atteint son but, soit de créer un effet de groupe et de transformer l'état d'esprit des Montréalais, pour qu'ils puissent croire qu'il est possible de « changer des choses à Montréal ».

Je crois qu'on regarde définitivement vers l'avenir. Ça sera peut-être le début du renouveau de Montréal

Michel Leblanc

M. Leblanc indique que l'idée derrière l'événement était de combattre le cynisme ambiant. « On a eu depuis des années une certaine morosité et il y avait l'impression dans la communauté qu'on ne pouvait rien changer », note-t-il.

Le président de la CCMM s'engage d'ailleurs à aider tous les participants du forum qui auront de la difficulté à réaliser leur projet. « Que ce soit pour le financement, la réglementation ou la création de partenariat », précise-t-il.

Quant au président de BMO Groupe financier du Québec, Jacques Ménard, l'autre instigateur du projet, il se dit surpris et content de la tournure des événements.

La diversité et la qualité de ces projets-là nous surprennent à bien des égards, mais aussi me rassurent quant à l'avenir de Montréal 

Jacques Ménard

M. Ménard croit que le forum n'est qu'un début, et que les engagements qui y ont été pris vont en susciter d'autres. « Le mouvement Je vois Montréal est un mouvement qui se veut pérenne, qui devra durer cinq à sept ans. Parce que les villes dans le monde qui se redressent ne se redressent pas en deux heures. Elles prennent généralement de sept à huit ans pour se redresser », rappelle-t-il.

La Ville crée un bureau de suivi

L'événement enthousiasme également le maire de Montréal, Denis Coderre. Il permettra, selon lui, de développer de « nouveaux outils de développement économique et social ».

M. Coderre a d'ailleurs annoncé la création d'un bureau dirigé par Diane De Courcy, ancienne ministre péquiste dans le gouvernement de Pauline Marois et qui a été de l'organisation de Je vois Montréal. Elle fera le suivi de tous les projets à l'égard desquels des engagements ont été pris lundi.

Quant à son propre rôle dans le développement de Montréal, Denis Coderre le définit plutôt comme un rôle de liaison entre les différents acteurs de la société.

« Mon rôle est de faire le maillage pour que tout le monde fasse partie de la solution », dit-il.

 

Une liaison Montréal-Pékin avant la fin de 2015

Le président d'Aéroports de Montréal, James Cherry, a profité de l'événement pour annoncer l'inauguration d'une nouvelle liaison directe entre Montréal et Pékin avant la fin de 2015. Il y aura trois ou quatre vols par semaine sur cette ligne qui est réclamée depuis longtemps par le milieu d'affaires.

Manifestation d'organismes communautaires

Des organismes communautaires montréalais ont tenu à se faire entendre en marge de cet événement pour réclamer un meilleur financement du gouvernement provincial. À titre symbolique, ces organismes ont fermé leurs portes pendant 225 minutes, en référence aux 225 millions de dollars de subventions supplémentaires qu'ils revendiquent. 

Pour revoir notre couverture sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Société