•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver : Gregor Robertson obtient un troisième mandat

Gregor Robertson serre la main de ses partisans à Vancouver

Gregor Robertson serre la main de ses partisans à Vancouver

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Annick Forest

Le maire sortant de Vancouver Gregor Robertson obtient au troisième mandat à la direction de la plus importante ville de Colombie-Britannique. Le chef du parti de centre gauche Vision Vancouver avait une mince avance dès le dépouillement des premiers résultats, et qui s'est maintenue tout au long de la soirée électorale.

Il a été talonné dès le début du dévoilement des résultats par Kirk LaPointe du parti Non-Partisan Association (NPA), mais celui-ci n'a jamais réussi à prendre l'avance et l'écart s'est fait de plus en plus grand alors que les bureaux de scrutins envoyaient leurs résultats.

Lors de son discours de Victoire, Gregor Robertson a fait état des réussites de son parti au cours des six dernières années à la direction de Vancouver, mais il a également noté qu'il avait entendu les doléances des citoyens au cours de la campagne électorale.

Nous avons compris votre message que nous pouvons faire mieux et nous ferons mieux au cours des quatre prochaines années, nous vous le promettons.

Gregor Robertson, maire de Vancouver

Le maire élu a également souligné le fait qu'il y aura plus de membres du NPA au sein du conseil municipal, de la commission des parcs et du Conseil scolaire de Vancouver. Il a affirmé vouloir travailler en harmonie avec eux.

Kirk LaPointe lors de son discours de défaiteAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Kirk LaPointe lors de son discours de défaite

Photo : Radio-Canada

Dans le discours où il a concédé la victoire à Gregor Robertson, Kirk LaPointe a fait allusion à la campagne acerbe entre son parti et celui du maire. Il a noté que le NPA partait de loin quand il a entamé la course électorale.

Il a déclaré être bien heureux que le NPA se soit taillé une plus grande place au conseil municipal ainsi qu'au sein de la commission des parcs et du Conseil scolaire de Vancouver (VSB).

« ... Les résultats semblent bons pour notre équipe, nous serons plus nombreux et c'est une grande réussite », a-t-il déclaré.


Peu de changement au conseil municipal

Conseil municipal de VancouverAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le conseil municipal de Vancouver débat de la question de l'agrandissement du casino Edgewater, le 19 avril 2011.

Photo : Benoit Clément / Radio-Canada

Les Vancouverois devaient choisir 10 conseillers municipaux parmi la quarantaine en lice. Tous les conseillers sortants tentaient de se faire réélire. Neuf auront réussi le pari.

Le conseil municipal de Vancouver sera donc presque inchangé, avec un conseiller de moins pour le parti Vision Vancouver du maire Gregor Robertson et un conseiller de plus pour le parti NPA. Le conseiller sortant Tony Tang de Vision Vancouver a perdu sa place au profit de la candidate NPA Melissa De Genova. Tous les autres membres du conseil municipal ont été réélus.

La candidate du Parti Vert, Adrianne Carr a réussi à se faire réélire à un poste de conseillère municipale. Elle était rentrée en dixième position avec à peine quelques voix devant le candidat en onzième place lors des élections de 2011. Les résultats sont bien différents pour elle en 2014 : elle a obtenu le plus important nombre de votes de tous les candidats aux postes de conseillers municipaux.


Renouveau à la commission des parcs

Le mondialement célèbre parc Stanley aux portes du centre-ville de Vancouver sur la côte ouest canadienne.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le mondialement célèbre parc Stanley aux portes du centre-ville de Vancouver sur la côte ouest canadienne.

Photo : Wikipédia

Seulement deux des membres sortants de la commission des parcs de Vancouver tentaient de se faire réélire. Trevor Loke de Vision Vancouver n'a pas réussi contrairement à John Coupar du NPA.

Les six autres membres de la commission seront donc de nouveaux venus. Quatre commissaires sont du parti NPA, deux avec le Parti Vert et seulement un du parti Vision Vancouver de Gregor Robertson.

Ville prisée par ses habitants pour ses zones vertes, Vancouver est la seule municipalité au Canada doté d'une commission des parcs élue. Les sept membres de la commission ont pour mandat d'encourager, d'entretenir, et de développer les parcs et centres récréatifs municipaux. La commission des parcs est entre autres responsable des 404 hectares qui forment le parc Stanley et des quelque 300 autres parcs, plages et jardins municipaux.


Vent de changement au conseil scolaire de Vancouver

La composition du Conseil scolaire de Vancouver sera également bien différente. Seulement trois des anciens conseillers ont réussi à se faire réélire : Patti Bacchus, la présidente sortante, Mike Lombardi et Allan Wong du parti Vision Vancouver. Les six autres membres seront de nouveaux venus. Un quatrième membre de Vision Vancouver viendra s'ajouter ainsi que quatre membres du parti NPA et une membre du Parti Vert. Vision Vancouver perd donc sa majorité au VSB.

Le conseil scolaire de Vancouver (VSB) est responsable d'un des districts scolaires les plus diversifiés au pays. Il accueille près de 54 000 élèves de la maternelle à la 12année provenant des milieux les plus et les moins favorisés en Colombie-Britannique. Le VSB offre également de l'enseignement aux adultes.


Le saviez-vous?

  • 25 % : proportion des élèves du VSB qui ont l'anglais comme langue seconde.
  • 60 % : proportion des élèves du VSB qui parlent une langue autre que l'anglais à la maison
  • 126    : nombre de langues parlées par les élèves du VSB
  • 9 %   : proportion des élèves de l'élémentaire au VSB au programme d'immersion en français
  • 4 %   : proportion des élèves du secondaire au VSB qui sont d'origine autochtone
  • 4 %   : proportion des élèves du secondaire au VSB au programme d'immersion en français
  • 16 % : proportion des élèves du VSB qui participent à un programme de repas scolaire
  • 2000  : nombre d'élèves du VSB qui s'identifient d'origine autochtone
  • 600    : nombre de Premières Nations représentées au sein des élèves du VSB

Plan d'immobilisation : les emprunts approuvés

Le scrutin qui a été proposé aux Vancouvérois comprenait également trois questions au sujet du plan d'immobilisation de la municipalité. Les règlements de la Ville prévoient que les citoyens approuvent tout nouvel emprunt pour de telles améliorations sauf pour les égouts et les aqueducs. Les Vancouvérois ont approuvé par de fortes majorités les emprunts suivants demandés par le conseil municipal sortant pour le plan d'immobilisation de la municipalité :

  1. 58,2 millions de dollars pour les parcs et les services récréatifs
  2. 95,7 millions de dollars pour la sécurité publique et des travaux publics
  3. 81,1 millions de dollars pour installations civiques et communautaires

Record atteint au vote par anticipation

Selon les chiffres dévoilés jeudi, 35 556 personnes ont pris part au scrutin anticipé, une hausse de 98 % comparativement au scrutin de 2011 lorsque 19 484 électeurs s'étaient rendus aux urnes.

Le vote par anticipation est traditionnellement un indicateur de taux participation le jour du scrutin. Le taux de participation aux élections municipales est généralement faible au Canada. Lors des élections de 2011, seulement 35 % des électeurs éligibles à Vancouver ont voté.

Suivez les élections ici avec nos reporters sur le terrain et les analyses de Pierre Martineau 

Cliquez ici pour suivre les élections municipales avec nos reporters sur un appareil mobile. (Nouvelle fenêtre)


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Affaires municipales