•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier spectacle solo pour Valérie Blais

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Anna Lumière au piano

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

On connaît Valérie Blais à cause du trio qu'elle formait avec Macha Limonchik et Éric Bernier à la télévision dans Tout sur moi. L'actrice devenue humoriste présentait mercredi son premier spectacle solo.

Une critique de Tanya LapointeTwitterCourriel

Valérie Blais arrive dans le monde de l'humour comme un vent de fraîcheur, apportant avec elle une panoplie de sujets inusités.

Habituée du théâtre et de la télévision, elle caressait depuis longtemps le rêve de faire ce spectacle solo.

« Moi, je suis habituée de jouer avec un quatrième mur. Là, il n'y en a pas. C'est aller à la rencontre des gens qui est très vertigineux, mais en même temps, c'est totalement exaltant. »

En plus de Marie-Andrée Labbé aux textes, Valérie Blais a fait appel à son complice de Tout sur moi. Éric Bernier lui a prêté main-forte à la mise en scène.

« Ma metteure en scène, Josée Fortier, est sollicitée [de toute part]. Elle travaille avec Véronic DiCaire et Stéphane Rousseau en France. Elle devait partir au début de mon rodage, et j'étais catastrophée. J'ai pogné Éric par le collet et j'ai dit : "Toi, tu viens avec moi". »

À contre-courant de ce qui se fait présentement, l'humour de Valérie Blais est rafraîchissant.

À l'exception d'un segment moins percutant sur le bénévolat, elle offre une heure et demie de bon divertissement, avec notamment l'excellent numéro sur l'écart des générations.

« Je vois bien la vitesse à laquelle on évolue dans la technologie, et les générations qui changent de l'une à l'autre. C'est un sujet qui me préoccupait beaucoup. »

Valérie Blais est à la fois attachante et rassembleuse. Une humoriste à surveiller.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !