•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiens ont des attitudes contradictoires envers les immigrants

Les Canadiens moins tolérants envers les immigrants sur les questions économiques

Trois Canadiens sur quatre affirment qu'ils sont tolérants envers les immigrants. Mais lorsqu'on leur pose des questions plus précises, notamment sur les questions liées à l'emploi, les avis sont davantage partagés. 

Attitudes contradictoires des Canadiens envers les immigrantsAttitudes contradictoires des Canadiens envers les immigrants

Le sondage, commandé par CBC, démontre que les attitudes envers les immigrants varient grandement d'une région à l'autre au pays.

De toutes les provinces, l'Ontario est la plus tolérante, selon l'étude. Jack Jedwab, directeur général de l'Association des études canadiennes, estime qu'en général, l'Ontario qui accueille le plus d'immigrants, a l'air de bien gérer sa diversité.

C'est intéressant parce qu'on prétend souvent que plus qu'il y a de minorités religieuses et visibles, plus que la discrimination augmente, ce qui n'a pas l'air d'être le cas en Ontario.

Jack Jedwab, directeur général de l'Association des études canadiennes

Selon l'étude menée par Research House, le Québec fait bande à part. Parmi tous les Canadiens, ce sont les Québécois qui privilégient le plus l'assimilation.  Quatre Québécois sur cinq affirment qu'il revient uniquement aux immigrants de s'intégrer à leur société.  Les Québécois sont aussi les plus inquiets quant à la survie de leur culture.

« On voit qu'au Québec, la préoccupation est plus importante en terme de diversité ethno-culturelle, il y a plus d'attention à ce sujet quand on tient compte des débats qu'on a eus sur les accomodements raisonnables et la charte des valeurs ces dernières années », indique Jack Jedwab.

Quant aux groupes religieux et ethniques, les musulmans, les Noirs et les juifs affirment qu'ils perçoivent plus de discrimination à leur endroit au Québec qu'ailleurs au pays. À l'inverse, les Asiatiques disent qu'ils en perçoivent moins au Québec qu'ailleurs au Canada. Par ailleurs, les Québécois sont les moins racistes à l'endroit des Autochtones. En revanche, les résidents des provinces des Prairies sont les plus intolérants à leur égard.

Au niveau de l'emploi, ce sont les Canadiens des Prairies qui craignent le plus de se faire enlever leur travail par un étranger. Les Canadiens de l'Atlantique sont enfin les plus enclins à s'engager dans une relation amoureuse avec un immigrant.

Le sondage a été réalisé du 22 au 29 octobre auprès de 1500 adultes, dont 260 appartiennent à des minorités visibles. Il ne comporte aucune marge d'erreur.



Ontario

Société