•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des anciens combattants dénoncent les coupes du gouvernement Harper

Des soldats canadiens en mission en Afghanistan en 2011.

Des soldats canadiens en mission en Afghanistan en 2011.

Photo : Baz Ratner / Reuters

Radio-Canada

Un groupe d'anciens combattants accuse le gouvernement conservateur d'équilibrer ses finances sur le dos de ceux qui ont combattu pour leur pays.

Selon eux, la fermeture d'au moins neuf bureaux des anciens combattants au pays par le gouvernement Harper démontre cet état de fait.

En procédant à de telles coupes, souligne la coalition de vétérans, le gouvernement conservateur tourne le dos à son obligation morale de soutenir les soldats qui ont été blessés ou traumatisés au combat.

Dès que les élections seront déclenchées, le groupe Canadian Veterans Advocacy entend rappeler aux Canadiens le traitement infligé aux anciens combattants par les conservateurs.

Ron Clarke, un défenseur des droits des ex-militaires, entend véhiculer un message simple aux électeurs, c'est-à-dire « ABC ».

Ce message, qui s'inspire de la campagne de 2008 du premier ministre terre-neuvien Danny Williams, signifie en anglais « Anything But Conservatives » soit « Tout sauf les conservateurs ».

Deux représentants du ministère des Anciens Combattants étaient postés à l'extérieur de la salle où se tenait la conférence de presse de la coalition, au parlement, afin de plaider que Canadian Veterans Advocacy ne parle pas au nom de tous les ex-militaires.

Liste des centres de services des anciens combattants fermés par le gouvernement :

  • Kelowna, Colombie-Britannique;
  • Saskatoon, Saskatchewan;
  • Brandon, Manitoba;
  • Thunder Bay, Ontario;
  • Windsor, Ontario;
  • Sydney, Nouvelle-Écosse;
  • Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard;
  • Corner Brook, Terre-Neuve-et-Labrador:
  • Prince George, Colombie-Britannique (ce neuvième bureau a déjà fermé ses portes)

Société