•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour l'amour du ski hors-piste

Le ski hors-piste est de plus en plus populaire.

Radio-Canada

La dernière tempête de neige a permis d'amorcer la saison de ski hors-piste à Murdochville, en Gaspésie, au grand bonheur des amateurs.

Il s'agit probablement de l'un des seuls endroits au pays actuellement où l'on peut pratiquer cette activité de plus en plus populaire.

Selon le planchiste Patrick Trottier, de Rimouski, c'est du jamais vu. « C'est un début de saison exceptionnel, dit-il. Je fais de la planche depuis 1987 et je n'ai jamais eu un début de saison comme celui-là. »

Avec près de deux mètres de neige tombés sur l'ancienne ville minière la semaine dernière, les conditions de ski y sont uniques.

« On pourrait même dire que samedi dernier, il y avait trop de neige », souligne Guillaume Molaison, propriétaire de l'Auberge Chic-Chac à Murdochville.

Son auberge offre plusieurs forfaits de ski hors-piste sur les monts York, Miller, Porphyre et Lyall. Et le propriétaire pourrait faire de très bonnes affaires cette année.

Avec ses partenaires, il a investi environ 1 million de dollars pour attirer des skieurs de partout.

« Les skieurs cherchent à avoir des destinations avec de bonnes bases au sol pour janvier, février et durant les Fêtes, explique-t-il. C'est sûr que ça donne des arguments pour réserver le temps des Fêtes à Murdochville. »

Il offre la remontée en motoneige, en chenillette et même en hélicoptère. « Ce genre de skieurs est toujours prêt, mentionne-t-il. S'il y avait une tempête en juillet, on aurait des skieurs. »

Sur les pistes à Murdochville, on n'a pas besoin de canon à neige.

D'après le reportage de Bruno Lelièvre.

Les amateurs s'en donnent à coeur joie.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les amateurs s'en donnent à coeur joie.

Est du Québec

Sports