•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Lambert : il faut abattre des arbres malades, mais ne comptez pas sur la Ville

Les résidents se sont regroupés pour partager les frais de l'abattage des arbres malades.
Les résidents se sont regroupés pour partager les frais de l'abattage des arbres malades. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Victimes de l’agrile du frêne, un petit coléoptère venu d'Asie, des centaines d’arbres doivent être abattus à Saint-Lambert. Mais l’opération a lieu aux frais des résidents.

Pour se débarrasser de ces arbres malades, dont certains se situent sur l'espace public et d'autres dans des terrains privés, il faut avoir recours parfois à des grues, dont le coût est considérable.

Agrile du frêneAgrile du frêne Photo : Ville de Montréal

Les résidents, qui ne peuvent pas compter sur aucune subvention de la Ville, se sont regroupés pour partager les frais.

Selon la Ville, presque tous les 1600 frênes qui se situent sur le territoire de Saint-Lambert seront abattus d’ici trois ans.

L’opération changera radicalement le paysage de cet arrondissement au sud de Montréal.

L’opération d’abattage vise presque la totalité des 1600 frênes sur le territoire de Saint-Lambert.L’opération d’abattage vise presque la totalité des 1600 frênes sur le territoire de Saint-Lambert. Photo : Radio-Canada

 

Société