•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ponteix : l'état du français à la garderie Les étoiles filantes inquiète

L'École Boréale à Ponteix, en Saskatchewan, en juillet 2013

Photo : Google Street View

Radio-Canada

Des membres de la communauté fransaskoise soulèvent des inquiétudes quant à la situation du français au centre de la petite enfance de Ponteix, dans le sud-ouest de la Saskatchewan.

Des participants au Rendez-vous fransaskois l'ont évoqué lors des derniers jours : les employés du Centre éducatif Les étoiles filantes ne maîtrisent pas le français. Le député de l'Assemblée communautaire fransaskoise de la région, Charles Lorimpo Lamboni, déplore aussi la situation.

Selon le député communautaire de Ponteix, c'est un problème, car les élèves de l'école francophone de la ville, l'École Boréale, proviennent de la garderie francophone. M. Lamboni affirme que si les enfants se trouvent dans un milieu anglophone, les chances qu'ils continuent leur parcours scolaire en anglais sont plus fortes.

Le Conseil des écoles fransaskoises a pris connaissance de la situation et a indiqué avoir l'intention de s'assurer que les choses avancent. Il n'a toutefois pas précisé quelles mesures seront mises de l'avant.

Avec des informations de Rémi Authier

Saskatchewan

Société