•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une idée pour Montréal : décidez du commerce au coin de votre rue

Potloc, pour changer Montréal
Radio-Canada

Comment changer la ville? En vue de l'événement Je vois Montréal, plus de 200 idées ont été proposées. Radio-Canada s'est intéressée à plusieurs d'entre elles. Aujourd'hui : deux jeunes entrepreneurs souhaitent redonner vie aux artères commerciales qui sont souvent parsemées de locaux abandonnés.

Un texte de Vincent MaisonneuveTwitterCourriel

Fraîchement diplômés de HEC Montréal, Rodolphe Barrere et Louis Delaoustre ont élaboré une façon à la fois simple et ingénieuse de redonner vie aux commerces abandonnés.

Nous, le phénomène contre lequel on voulait se battre, c'est les commerçants qui ouvraient et faisaient faillite après quelques semaines, car ils ne correspondaient pas du tout aux besoins des citoyens.

lance Rodolphe Barrere, cofondateur de Potloc

Le concept de Potloc est simple : pour qu'un nouveau commerce réponde mieux aux attentes des consommateurs, on demande carrément l'opinion des gens qui fréquentent le secteur. « On demande aux habitants du quartier, qu'est-ce qui vous manque? Qu'est-ce que vous aimeriez avoir à proximité de chez vous? »

Pour sonder l'opinion des gens du quartier, l'équipe de Potloc s'installe dans le local à louer. Pendant environ une semaine, ils interpellent les passants en leur proposant de voter sur le type de commerce qui conviendrait le mieux à l'endroit.

La première expérience s'est déroulée l'hiver dernier, dans un commerce de l'avenue Mont-Royal. « 640 ont accepté de voter. Deux choses étaient ressorties », explique Rodolphe Barrere.

« Les gens souhaitaient avoir accès à de la nourriture santé et des plats pour emporter. » Le propriétaire du local l'a donc loué à un commerçant qui offre des jus biologiques et des sandwichs sans gluten.

Ce commerçant répond aux critères issus du vote citoyen. C'est ce qui fait qu'aujourd'hui c'est un succès. On a d'abord vérifié quelle était la demande.

Louis Delaoustre, également cofondateur de Potloc

La demande en hausse

L'équipe de Potloc a répété l'exercice dans différents quartiers de la métropole, toujours avec succès. Depuis un an, la demande ne cesse d'augmenter. Rodolphe Barrere souligne avoir « reçu beaucoup de demandes de gens qui disaient : "J'aimerais ouvrir une lunetterie ou encore un magasin de linge, où suis-je en demande? À quel endroit les citoyens me veulent?" ».

Pour couvrir un plus vaste territoire, Potloc a pris le virage numérique. Fort d'un partenariat avec le groupe Pages Jaunes, l'équipe développe un site sur lequel les gens peuvent aller voter.

« Nous développons la plateforme Potloc.com où les gens peuvent voter en permanence et exprimer leur besoin. » Potloc.com cartographie l'ensemble des commerces vides dans les différents secteurs de la ville. Que ce soit pour un nouveau restaurant ou une quincaillerie, quelques clics suffisent pour avoir un mot à dire dans le développement économique de son quartier.

Comment dynamiser Montréal? C'est le défi qu'ont lancé le banquier Jacques Ménard et le président de la chambre de commerce, Michel Leblanc. En prévision de l'événement Je vois Montréal, qui se tiendra le 17 novembre prochain, plus de 200 projets ont été soumis. Des idées lancées par des entreprises, des organismes ou de simples citoyens avec un objectif commun : améliorer la vie en ville. De ce nombre, près de 175 ont été retenus et seront présentés lors du sommet.

Tout au long de la semaine, ICI.Radio-Canada.ca vous en présentera plusieurs.

À lire aussi

Des idées pour Montréal; Découvrez tous nos reportages

Société