•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Messages haineux placardés sur trois mosquées de Québec

Ces affiches ont été placardées sur trois des cinq mosquées de la ville de Québec.

Ces affiches ont été placardées sur trois des cinq mosquées de la ville de Québec.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Trois mosquées de Québec ont été la cible de messages à caractère haineux au cours de la fin de semaine. Dans la nuit de vendredi à samedi, des affiches sur lesquelles on peut lire « Islam hors de chez moi » ont été placardées sur les portes de trois lieux de culte.

Un responsable de la mosquée de la Capitale, qui préfère conserver l'anonymat, a précisé que les mosquées visées sont la Mosquée de la Capitale, située sur la rue Marie-de-l'Incarnation, la Mosquée de Québec, à Limoilou, et le Centre culturel islamique de Québec, à Sainte-Foy.

Sur les affiches, les messages semblent être revendiqués par un groupe qui se nomme « Québec idenditaire ».

Le responsable de la Mosquée de la Capitale affirme avoir prévenu les autorités immédiatement après avoir constaté les faits.

Il indique que des agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) ont récupéré les affiches en guise de preuve.

Le responsable de la Mosquée de la Capitale dit aussi avoir fourni aux policiers une vidéo de surveillance où l'on apercevrait deux individus en train de poser des affiches. Il espère qu'avec ces éléments de preuve, les autorités seront en mesure d'identifier les auteurs de ces messages.

Malgré ces incidents, le responsable de la Mosquée de la Capitale dit ne pas être inquiet outre mesure et parle d'un cas isolé. « Personnellement, ça ne m'inquiète pas, parce que ces gens-là ne nous connaissent pas. Ils agissent de cette manière-là par ignorance, tout simplement, par ignorance de l'autre en quelque sorte », a-t-il dit.

Cet incident rappelle un autre incident survenu en juin dernier à la Mosquée de la Capitale. Un individu était venu poser un autocollant haineux sur la porte de l'établissement. Le responsable des lieux avait alors choisi de ne pas le rapporter à la police, jugeant l'incident mineur.

De son côté, le SPVQ dit avoir porté une attention particulière à la Mosquée de la Capitale samedi, journée portes ouvertes de l'établissement. Tout s'est bien déroulé.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.