•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un étudiant indien veut pouvoir afficher en anglais à l'UQTR

Prateek Chaudhari

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un étudiant indien de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) dénonce le fait que l'Association générale étudiante (AGE) l'empêche d'afficher une annonce en anglais sur les babillards de l'établissement.

Prateek Chaudhari est étudiant au doctorat à l'UQTR. Il ne parle pas français et l'anglais est sa langue seconde.

Il y a quelques jours, il a voulu épingler une affiche afin d'offrir des cours de méditation. L'AGE a refusé, expliquant que l'affiche devait absolument être écrite en français.

C'est quelque chose qui doit être discuté et remis en question.

Prateek Chaudhari, étudiant au doctorat à l'UQTR
Prateek Chaudhari devant un babillard de l'UQTRAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Prateek Chaudhari devant un babillard de l'UQTR

Photo : Radio-Canada

Le président de l'AGE, Mathieu Roy, comprend que Prateek Chaudhari puisse être déçu, mais il explique qu'il n'a fait qu'appliquer les règles en vigueur. Il affirme également avoir tenté de trouver une solution au problème.

J'ai offert plusieurs moyens de consensus comme de traduire son affiche, parce que sa problématique était que lui ne peut donner le cours qu'en anglais. Alors j'ai dit on peut l'inscrire dans le bas que le cours va se donner en anglais, mais on va l'écrire en français.

Mathieu Roy, président de l'AGE

L'AGE s'inspire de la loi 101 pour établir ses règles d'affichage. Une loi que Prateek Chaudhari ne connaissait pas avant vendredi.

« Je n'ai rien contre ceux qui m'ont refusé l'affichage, explique le doctorant. Mais en tant que civilisation globale, nous avons à adopter certaines choses en commun. L'anglais est une langue d'intégration. Tu aimes ou tu n'aimes pas, mais bon. Je viens de l'Inde, ma langue maternelle est l'hindi, mais la langue qui fait que je suis ici et que je vous parle c'est l'anglais. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Société