•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle maison pour les vétérans itinérants verra le jour à Ottawa

La Maison pour les anciens combattants (Veterans House) sera construite sur le site de l'ancienne base des Forces canadiennes Rockcliffe, à Ottawa.

La Maison pour les anciens combattants (Veterans House) sera construite sur le site de l'ancienne base des Forces canadiennes Rockcliffe, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un regroupement d'organismes planifie la construction d'un complexe d'habitation pour les anciens combattants itinérants ou en situation précaire d'Ottawa.

L'édifice, qui sera construit sur le terrain de l'ancienne base des Forces canadiennes Rockcliffe, offrira des services spécialisés pour répondre aux besoins des locataires.

L'un des partenaires du projet, l'Initiative d'entraide entre militaires, évalue à plus de 130 le nombre de vétérans et de personnes ayant servi dans l'armée vivant dans une situation précaire dans la capitale.

Selon la directrice générale de Salus Ottawa, qui soutient les adultes vivant avec une maladie mentale, ces chiffres sont fidèles à la réalité, d'autant plus que l'itinérance prend différentes formes.

« La notion d'itinérance comprend [...] les personnes [qui] vivent dans la rue, avec aucun toit sur la tête, qui dorment dehors », explique Lisa Ker. « Mais, ça comprend aussi les personnes qui sont [...] hébergées dans des endroits comme la Mission, les Bergers de l'espoir, etc. Ça comprend aussi des gens qui sont hébergés de façon précaire. »

Mme Ker ajoute que certains vétérans itinérants éprouvent des difficultés liées à leur service militaire.

La Légion royale canadienne, la fondation La patrie gravée sur le cœur et la Société immobilière du Canada font également partie des promoteurs de la Maison pour les anciens combattants.

Avec les informations de Michel-Denis Potvin

Ottawa-Gatineau

Pauvreté