•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le successeur du pont Champlain ne s'appellera pas Maurice-Richard

Le reportage de François Cormier
Radio-Canada

Le pont de remplacement reliant Montréal et Brossard sur la Rive-Sud ne portera pas le nom de Maurice Richard, à la demande de la famille du célèbre hockeyeur. Ottawa en a fait l'annonce jeudi.

Maurice Richard fils a expliqué que lui et les membres de sa famille préfèrent que le nouveau pont conserve le nom de Samuel de Champlain.

 « Nous, finalement, on n'a rien demandé, dit-il. On nous a avisés que le gouvernement avait » l'intention de donner le nom de Maurice Richard à la nouvelle structure, dont les travaux devraient être terminés en décembre 2018.

Devant la contestation, la famille Richard a préféré demander au gouvernement fédéral de reconsidérer sa décision. 

Quand on comparaît Champlain à Maurice Richard, je me suis dit : " voyons donc, ce n'est pas le but de l'exercice"!

Maurice Richard fils

Le ministre de l'Infrastructure du Canada, Denis Lebel, a aussi déploré – tout comme l'ont fait les défenseurs du pont Champlain avant lui – qu'on ait mis en opposition deux personnages historiques.

Je trouve bien dommage qu'on ait mis en opposition deux symboles, deux géants de notre histoire.

Denis Lebel

Pendant que les controverses se succèdent dans ce dossier, les étapes menant à la construction du pont se poursuivent. Les appels de propositions seront déposés en février, a-t-il estimé.

« La décision finale concernant le nom du nouveau pont n'est pas prise », a indiqué M. Lebel, précisant que le nom de Samuel de Champlain demeurait en lice. « Nous reconnaissons l'importance de Samuel de Champlain dans l'histoire du Québec, a-t-il poursuivi. Jamais nous n'avons voulu manquer de respect à Samuel de Champlain. »

Vers un futur pont Champlain

Québec veut une consultation

Le ministère québécois des Transports, Robert Poëti, estime « qu'il y a une belle opportunité de consulter les citoyens », surtout que la nouvelle structure devrait être inaugurée dans quelques années, ce qui laisse le temps, selon lui, pour mener une consultation populaire.

M. Poëti, précise avoir abordé la question avec le ministre Lebel.

Un projet et des discussions d'envergure

Le projet de construction d'un ouvrage de remplacement au pont Champlain occupe toutes les classes politiques de la région de Montréal depuis plusieurs mois. L'annonce du vieillissement prématuré du pont Champlain et la nécessité de le remplacer a suscité une multitude de discussions. Le gouvernement fédéral a annoncé son intention de le remplacer en 2011.

Le système de transport collectif - autobus ou SLR (système léger sur rails) - à intégrer à l'ouvrage a provoqué nombre de débats. La mise en place de postes de péage sur le futur pont Champlain a également généré des affrontements entre les élus québécois et le gouvernement fédéral alors que la plus récente controverse entourant l'ouvrage concerne le nom qu'il portera.

Plusieurs personnes souhaitent qu'il conserve le nom du navigateur français à qui on attribue la fondation de Québec, Samuel de Champlain, alors que d'autres, dont le ministre Lebel, ont évoqué la possibilité de lui donner le nom de Maurice Richard afin d'honorer la mémoire du célèbre joueur de hockey du Canadien de Montréal.

Politique