•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Québec va restreindre son programme de procréation assistée

Dans le domaine de la procréation assistée, la technologie progresse plus rapidement que la réflexion éthique et le cadre légal.

Dans le domaine de la procréation assistée, la technologie progresse plus rapidement que la réflexion éthique et le cadre légal.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Québec continuera de financer les traitements de procréation assistée, mais en partie et pour les couples médicalement infertiles seulement.

Un texte de Tamara AlterescoTwitterCourriel

Selon des informations obtenues par Radio Canada, le ministre de la Santé Gaétan Barrette présentera d'ici quelques semaines une grande réforme du Programme québécois de procréation assistée.

Le projet de loi, qui sera déposé à l’Assemblée nationale avant Noël, prévoit plusieurs balises, entre autres de limiter la couverture financière des traitements de procréation aux hommes et aux femmes médicalement infertiles.

Depuis sa création en 2010, le programme public de procréation assistée s'est avéré extrêmement populaire auprès des Québécois, y compris les femmes célibataires et les couples homosexuels.

Une explosion de coûts et certains dérapages éthiques avaient forcé sa révision, puis des recommandations du commissaire de la santé du Québec au mois de juillet.

Comme recommandé, le gouvernement continuera de fournir une aide financière aux couples qui ont recours à la procréation assistée, mais sous forme de crédits d'impôt qui n'ont pas encore été déterminés.

La décision de restreindre l'aide financière aux couples médicalement infertiles devra être sérieusement étudiée en comité parlementaire pour savoir si une telle balise ne contrevient pas à la Charte des droits et libertés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !