•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Destitution du maire de La Martre

La Martre

La Martre

Radio-Canada

Le conseil municipal de La Martre a adopté mardi soir une résolution pour destituer le maire Michel Laperle, qui est absent du conseil depuis plusieurs mois.

Cette résolution sera expédiée à la Commission des affaires municipales.

Une histoire de déneigement qui opposait le maire et ses conseillers est à l'origine du différend, selon le maire suppléant Yves Sohier. « Le maire, raconte M. Sohier, a levé un droit de veto au sujet d'équipement de déneigement qu'on voulait acheté, un tracteur et un camion, il n'était pas d'accord. Tous les conseillers étaient d'accord. Il avait mis un droit de veto, qu'on a cassé. À partir de ce moment là, il a arrêté de se présenter à la Municipalité. »

Le maire Laperle invoque des problèmes de santé pour justifier son absence.

Il y a quelques semaines, le maire Laperle a joint Radio-Canada pour indiquer qu'il avait été victime de voies de fait par un conseiller, une information que n'a pu confirmer la Sûreté du Québec. Michel Laperle a par la suite indiqué qu'il n'avait pas assez de matière pour une poursuite.

La commission municipale est déjà intervenue à La Martre en 2012. Cinq conseillers avaient alors démissionné pour protester contre la mairesse de l'époque, Claudette Robinson. La Sûreté du Québec avait dû intervenir lors de manifestations.

Yves Sohier ne pense pas que la Municipalité soit « ingérable ». Il rapporte que des citoyens à la réunion de mardi ont dit à la fin de soirée « qu'ils voyaient un gros changement dans le fonctionnement de leur Municipalité ».

La Commission des affaires municipale devra valider la fin du mandat du maire de La Martre.

Yves Sohier sera alors maire suppléant jusqu'aux prochaines élections.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Société