•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau centre de pédiatrie sociale à Hull d'ici janvier

Le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau soutient les enfants de familles vulnérables de la région.
Le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau soutient les enfants de familles vulnérables de la région.

L'ouverture d'un centre de pédiatrie sociale dans l'Île-de-Hull, à Gatineau, est sur le point de se concrétiser. Les dirigeants du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau (CPSG) ont annoncé, mardi matin, la construction d'un point de services qui sera situé au 39, rue Frontenac.

Les travaux s'amorceront la semaine prochaine et les nouveaux locaux devraient accueillir les enfants d'ici le mois de janvier.

« C'est un des secteurs où il y a une concentration d'enfants qui vivent dans des milieux de grande pauvreté, de vulnérabilité », souligne la médecin du CPSG, la Dre Anne-Marie Bureau.

La pédiatrie sociale en communauté, ça ne fait pas de miracle. Mais ça réussit les enfants.

Dre Anne-Marie Bureau, Centre de pédiatrie sociale de Gatineau

Un projet financé par les gens d'affaires et la communauté

Les nouvelles installations du CPSG dans le secteur de Hull bénéficient de la contribution financière d'une demi-douzaine d'entreprises et de promoteurs immobiliers.

L'enveloppe de 700 000 $ permettra de réaliser la rénovation des locaux et de payer le loyer pour les 10 prochaines années.

Le CPSG devra toutefois compter sur d'autres sources financières, dont la générosité du public, pour couvrir ses coûts de fonctionnement.

Un modèle qui porte ses fruits

Le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau offre des soins médicaux et des services sociaux aux enfants défavorisés.

L'établissement offre notamment des activités de stimulation pour les enfants, de l'aide aux devoirs et des ateliers pour les parents.

Ouvert depuis maintenant cinq ans, le point de service du CPSG de la rue Notre-Dame, dans le Vieux-Gatineau, a porté ses fruits selon la Dre Bureau.

Elle note que les enfants défavorisés occupent maintenant une place importante dans la vie du quartier et qu'ils ont même présenté un mémoire à la Ville de Gatineau sur leur vision d'avenir des environs.

La Dre Bureau espère maintenant voir ces changements se reproduire sur l'Île-de-Hull.

« Notre présence, on espère, va faire comme dans le Vieux-Gatineau, va changer un peu le climat social dans notre quartier », fait-elle valoir.

À écouter : La Dre Anne-Marie Bureau a participé, en août dernier, à une table ronde sur l'avenir des soins de santé dans la région d'Ottawa-Gatineau

Ottawa-Gatineau

Enfance