•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denise Desautels : comment faire pour que vieillir, ce soit renaître?

La poète Denise Desautels

Photo : Normand Rajotte

Radio-Canada

Pour qualifier son dernier-né littéraire, le récit poétique Sans toi, je n'aurais pas regardé si haut. Tableaux d'un parc (Le Noroît), trois mots viennent à l'esprit de la grande poète Denise Desautels, une des invités d'honneur du Salon du livre de Montréal cet automne : mémoire, mort, et renaissance. 

Le parc Lafontaine, lieu de mémoire

Denise Desautels partage sa vie entre Montréal et Paris, mais le parc Lafontaine lui sert de point d'ancrage : c'est le lieu près duquel elle a habité presque toute sa vie. Un lieu chargé de mémoire, témoin de moments historiques.

Le monde se retrouve dans ce parc. [...] On est en fait une très grande famille à se partager cet espace.

Denise Desautels

Vieillir et renaître

La poète raconte que, il y a quelques années, son fils a dû interrompre la lecture de son précédent récit, Ce fauve, le bonheur (1998), parce qu'il y avait « trop de morts dans ce livre-là ».  

Or c'est son propre fils qui l'a ramenée vers la vie, notamment en attirant son regard sur un oiseau niché dans les branches d'un arbre. Il l'a amenée à se tourner vers le haut, et vers la vie.

Le titre de son plus récent récit le dit bien «  Sans toi, je n'aurais pas regardé si haut.  »

L'auteure explique que c'est une citation du poète français Yves Bonnefoy, placée en exergue du texte, qui lui donne tout son sens :

Comment faire pour que vieillir, ce soit renaître?

Yves Bonnefoy

Denise Desautels va même plus loin : comment faire pour accepter qu'un enfant nous transmette aussi quelque chose?

Pour ça, il faut être prêt à accueillir le « plus de vie » qu'on aura donnée à son insu.


Denise Desautels a publié plus de 40 ouvrages et remporté de nombreux prix, dont le Prix du gouverneur général, le prix Athanase-David et le Prix européen de littérature francophone Jean-Arp. Elle a été membre du jury du Prix de poésie Radio-Canada en 2013.

Capsule vidéo tournée au café L'Écarté à Montréal, réalisation Cédric Chabuel, 2e caméra Hugo Gendron.

Livres

Arts