•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Hollande décoré de l'Ordre national du Québec

Le compte rendu de Sébastien Bovet
Radio-Canada

Le président français, François Hollande, a reçu des mains de Philippe Couillard l'insigne de grand officier de l'Ordre national du Québec, la plus haute distinction honorifique de l'État québécois. Dans des discours à Québec, les deux hommes ont souligné les liens étroits et historiques qui les unissent.

MM. Hollande et Couillard ont parlé d'une « relation directe et privilégiée » qui peut s'illustrer dans des intérêts communs, comme la lutte contre les changements climatiques, chère au président français.

M. Hollande a aussi dit souhaiter que le Québec et la France donnent une « nouvelle impulsion » à leurs relations économiques dans les domaines des nouvelles technologies, du numérique et de la mise en valeur de l'espace maritime.

Le président Hollande a souligné la vigueur de la culture québécoise dans le contexte nord-américain. Il estime que le Québec est « une source d'inspiration » pour les Français « en matière d'éducation, d'innovation, de nouvelles technologies [...] »

« Vous êtes une économie compétitive de haut niveau. Vous cherchez à faire en sorte que vos entreprises soient sur les marchés les plus porteurs. Vous leur apportez le soutien nécessaire. Vous avez un haut niveau de qualification et vous faites en sorte de vivre en harmonie. Vivre en harmonie, c'est pour chaque nation un défi », a-t-il déclaré lundi soir lors d'une réception au Château Frontenac, à laquelle ont pris part des personnalités de divers horizons. 

À l'approche du jour du Souvenir, MM. Hollande et Couillard ont souligné les sacrifices des soldats québécois et canadiens qui ont défendu la liberté au siècle dernier en Europe, lors des deux guerres mondiales.

Le premier ministre du Québec a rappelé ses origines françaises, sa mère venant de France.

« La mort pour la France a touché ma famille. Les camps ont touché ma famille. De sorte que cette question de l'ouverture au monde, de l'inclusion, de la tolérance et du respect des libertés prend pour moi un aspect tout à fait particulier et personnel », a souligné Philippe Couillard. 

Plus tôt, les deux politiciens se sont rencontrés en privé. Ils devaient notamment discuter de la question litigieuse des droits de scolarité pour les quelque 12 000 Français qui étudient au Québec. Le gouvernement libéral veut les augmenter considérablement, ce qui irrite Paris.

Québec veut en effet abandonner un accord de 1978 qui prévoit que les Français paient les mêmes droits que les étudiants québécois. Les étudiants français paieraient plutôt les mêmes droits que les Canadiens des autres provinces, soit environ trois fois plus qu'actuellement, en moyenne de 2300 $ par année à 6300 $.

Le président français, François Hollande, est arrivé à Québec lundi soir. Mardi, il s'adressera à l'Assemblée nationale, avant de se rendre à Montréal pour rencontrer notamment le maire Denis Coderre, et reprendre un avion vers la France. 

Remise de l'Ordre national et de la Légion d'honneur

Lundi soir, Philippe Couillard a remis l'insigne d'officier de l'Ordre national du Québec au professeur de chimie français Alain Fuchs, président-directeur général du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). De son côté, M. Hollande a décoré l'homme d'affaires Bernard Bélanger de l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur. Ce dernier est président et chef de la direction de Premier Tech.

Discours à Ottawa

Lundi matin, le président français a prononcé un discours à la Chambre des communes, rappelant la fusillade du 22 octobre à Ottawa. Il a dénoncé « une attaque d'inspiration terroriste ».

De plus, M. Hollande a insisté sur l'importance du lien qui unit le Canada et la France. Il a plaidé pour une intensification des échanges commerciaux entre les deux pays et a évoqué l'accord de libre-échange signé récemment entre le Canada et l'Union européenne.

Le commerce entre le Québec et la France devait aussi faire partie des pourparlers entre MM. Couillard et Hollande.

Pour consulter notre graphique sur les échanges commerciaux entre le Québec et la France sur votre appareil mobile, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

Nous comptons tout mettre en oeuvre pour enrichir la relation directe et privilégiée que le Québec entretient avec la France, un pays qui représente notre troisième marché international.

Philippe Couillard 

Pour voir la liste des importations et des exportations du Québec en France, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

C'est en Alberta que le président Hollande a amorcé son voyage de trois jours au Canada. L'économie, l'énergie et les changements climatiques ont été au cœur de ses discussions avec le premier ministre canadien, Stephen Harper.

Politique