•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusionner ou abolir les commissions scolaires : des économies à faire?

Des économies à faire avec les commission scolaires? Épreuve des faits de Denis-Martin Chabot
Radio-Canada

Les élections scolaires de dimanche seront déterminantes. En 2007, seulement 8 % des électeurs se sont prévalus de leur droit de vote. Si la participation n'augmente pas, Québec pourrait y voir un signe de désintérêt et être tenté de réduire le nombre de commissions scolaires ou de les abolir. Mais y a-t-il vraiment des économies à faire?

Un texte de Denis-Martin ChabotTwitterCourriel

Les élections de novembre prochain représentent donc pour moi un véritable test de crédibilité pour les commissions scolaires.

Yves Bolduc, ministre de l'Éducation (3 octobre 2014)

Les rumeurs sur les commissions scolaires vont d'une vague de fusions à leur abolition, comme le réclame la Coalition avenir Québec (CAQ). Quoi qu'il en soit, leur avenir est remis en question.

Lors la dernière vague de fusion en 1998, la ministre de l'Éducation de l'époque, Pauline Marois, a réduit le nombre de commissions scolaires de 156 à 72. Le but était d'économiser 100 millions de dollars.

Or, l'inverse s'est produit l'année suivante. François Legault, qui succédait à Pauline Marois comme ministre de l'Éducation, s'est vu forcé d'accorder 40 millions de dollars aux commissions pour éponger leurs déficits.

En 2001, les commissions scolaires ont enregistré collectivement un surplus de 105 millions de dollars, attribué aux services de garde et aux activités parascolaires.

Pour voir le graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Les éliminer?

François Legault, maintenant chef de la CAQ, préconise l'abolition des commissions scolaires, une expérience qui a été tentée ailleurs au pays. Le Nouveau-Brunswick a aboli ses commissions scolaires en 1996, avant de les rétablir cinq ans plus tard à la demande des parents.

Épreuves des faits

Vous avez des idées? Une promesse, une donnée ou une citation que vous voudriez soumettre à l'épreuve des faits? Communiquez avec nous par l'entremise de notre journaliste ou écrivez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Politique