•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La côte Gilmour officiellement ouverte à l'année

Un reportage de Jonathan Lavoie
Radio-Canada

Après six mois de travaux, la côte Gilmour est officiellement prête pour accueillir les automobilistes cet hiver.

La réfection de la chaussée, la mise en place d'un réseau de drainage souterrain pour capter l'eau de fonte et la restauration du mur de soutènement en maçonnerie, notamment, permettent désormais l'ouverture à l'année de cet important axe routier qui relie le boulevard Champlain à la Haute-Ville.

Le maire Régis Labeaume se félicite d'avoir pu convaincre le gouvernement fédéral d'investir dans ces travaux qui, dit-il, profiteront grandement aux automobilistes de Québec.

« On l'a fait en expliquant ce que ça voulait dire dans la vie des gens de tous les jours. [...] Quand il faut que tu retournes à la garderie, t'es pressé le matin, pressé le soir, ça compte dans la vie du monde. C'est vraiment de cette façon là qu'on l'a vendu », illustre Régis Labeaume.

C'est 11 000 véhicules dans une journée. L'air de rien, ça va avoir un gros impact sur la circulation.

Régis Labeaume
Le maire de Québec, Régis Labeaume, se réjouit de l'ouverture de la côte Gilmour à l'année.Le maire de Québec, Régis Labeaume, se réjouit de l'ouverture de la côte Gilmour à l'année. Photo : Radio-Canada

La côte ne devrait plus faire l'objet de fermetures, à moins de situations exceptionnelles, a pour sa part souligné la présidente du conseil d'administration de la Commission des champs de bataille nationaux, Margaret Delisle.

« Les seules exceptions, c'est si jamais il y avait une tempête épouvantable, une situation extrême. On ne mettra jamais la sécurité des automobilistes en péril, mais elle est ouverte à l'année. »

Lors de tempêtes, de la machinerie sera affectée en permanence sur la côte pour déneiger et épandre des abrasifs, a fait savoir le maire Labeaume.

L'entretien hivernal de la côte coûtera à la Ville 100 000 $ par année. Au total, 300 000 $ seront déboursés pour l'entretien annuel de la côte Gilmour.

Les automobilistes pourront emprunter la côte dès 15 h cet après-midi. La vitesse demeure limitée à 30 km/h sur la côte.

Des bémols dans Montcalm

Le Conseil de quartier Montcalm, qui s'est déjà prononcé contre l'ouverture de la côte à l'année, continue d'appréhender des impacts sur la qualité de vie et la quiétude des résidents du quartier. Le vice-président, Louis Bernier-Héroux, craint de voir des centaines de voitures engorger les rues du secteur.

« On craint que les gens, en arrivant la côte Gilmour, n'aillent pas vers les grands axes et empruntent les rues résidentielles », soulève-t-il.

Il se demande par ailleurs pourquoi la côte est ouverte maintenant alors qu'une portion de la Grande Allée, qui fait l'objet de travaux de réfection, est toujours fermée à la circulation.

Pour sa part, la conseillère municipale du quartier, Anne Guérette, qui s'était montrée contre l'ouverture à l'année, se dit maintenant résignée. « Il nous reste à espérer que ce sera positif et que ça améliorera la mobilité, que ça portera les fruits qu'on nous avait mentionnés que ça pouvait avoir pour les gens de Québec. »

Une enveloppe de 8,2 millions de dollars avait été consentie par le gouvernement fédéral pour la réalisation des travaux qui se sont amorcés au mois de mai.

Une partie du budget servira à aménager un sentier d'interprétation pour piétons et cyclistes le long de la côte. Le sentier sera accessible à l'automne 2015.

Québec

Transports