•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lac-Mégantic rasera une partie de son centre-ville

La « zone rouge » dans la ville de Lac-Mégantic

La « zone rouge » dans la ville de Lac-Mégantic

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remyorz

Radio-Canada

La Ville de Lac-Mégantic a décidé mercredi soir de démolir tous les bâtiments compris dans la zone rouge au centre-ville, à l'exception des édifices publics.

La mairesse a annoncé aux centaines de citoyens qui se sont déplacés pour connaître le sort réservé aux bâtiments ayant résisté à la tragédie de juillet 2013, qui a fait 47 morts, qu'une trentaine d'immeubles devraient être démolis pour faire place à la décontamination.

« Nous sommes des citoyens comme vous, nous avons la lourde tâche de décider. Gouverner, c'est décider, alors c'est un choix qui ne plaît pas à tout le monde, mais dites-vous qu'après des heures et des heures d'analyses, et consultations diverses, nous pensons que c'est la meilleure décision », a expliqué Colette Roy-Laroche.

Cette décision est prise parce que la démolition favorisera la décontamination des sols souillés par le déversement de pétrole, selon elle.

Les résidents présents à la réunion ont salué le courage de la mairesse d'annoncer une telle décision.

Des centaines de citoyens ont assisté à une réunion organisée par la Ville de Lac-Mégantic sur le sort réservé aux bâtiments situés dans la zone rouge.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des centaines de citoyens ont assisté à une réunion organisée par la Ville de Lac-Mégantic sur le sort réservé aux bâtiments situés dans la zone rouge.

Photo : Radio-Canada

Jusqu'à présent, 31 des 37 propriétaires concernés ont accepté l'offre d'achat de la Ville, mais pas de gaieté de cœur. « Je n'ai pas applaudi tout à l'heure la décision de raser les 37 bâtiments, mais je veux vous témoigner ma solidarité pour la reconstruction », a lancé Pierre Paquet.

Les propriétaires qui n'ont toujours pas donné leur accord à la démolition de leur bien n'auront d'autre choix, estime la Ville, qui précise toutefois que l'expropriation ne sera utilisée qu'en dernier recours.

Par ailleurs, les élus de Lac-Mégantic ont annoncé que l'appel d'offres pour l'étude de faisabilité de la voie de contournement ferroviaire serait affiché vendredi.

https://www.radio-canada.ca/sujet/lac-megantic Consultez notre section spéciale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société