•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet Trans Mountain : un manifestant s'enchaîne à un véhicule

Un policier tente de convaincre un manifestant enchaîné à un véhicule de quitter les lieux. Photo: ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Un manifestant s'est enchaîné à un véhicule mercredi pour dénoncer les travaux du transporteur de pétrole Kinder Morgan sur le mont Burnaby en Colombie-Britannique.

L'incident a eu lieu près d'un campement établi par des dizaines de manifestants sur le mont Burnaby à proximité de l'endroit où la pétrolière veut faire les travaux d'arpentage nécessaires pour obtenir l'approbation de l'Office national de l'énergie (ONE) pour le projet d'expansion de son oléoduc Trans Mountain.

Vers 15 h 15, George Khossi, 18 ans, a accepté de sortir de sous le véhicule où il était enchaîné depuis cinq heures. Il a été arrêté par les policiers.

Le camp établi par plusieurs dizaines de manifestants sur le mont Burnaby pour empêcher les travaux de Kinder Morgan.Le camp établi par plusieurs dizaines de manifestants sur le mont Burnaby pour empêcher les travaux de Kinder Morgan. Photo : ICI Radio-Canada

Le jeune homme n'est pas seul à manifester contre les travaux de Kinder Morgan sur le mont Burnaby. Pendant que des policiers tentaient de le convaincre de quitter les lieux mercredi après-midi, une vingtaine de manifestants ont suivi des employés de Kinder Morgan sur au moins un kilomètre en forêt. Les manifestants étaient eux-mêmes suivis par des policiers.

Les employés de Kinder Morgan ont fini par quitter les lieux.

Un long bras de fer

Ces manifestations font suite à l'annonce de la Ville de Burnaby mercredi déclarant son intention d'en appeler de la décision de l'ONE autorisant l'accès à Kinder Morgan aux terres protégées par la municipalité.

Des manifestants suivent des employés de Kinder Morgan qui tentent de faire des travaux d'arpentage sur le mont Burnaby.Des manifestants suivent des employés de Kinder Morgan qui tentent de faire des travaux d'arpentage sur le mont Burnaby. Photo : ICI Radio-Canada

Depuis plusieurs mois, la Ville tente d'empêcher la pétrolière d'effectuer des travaux d'arpentages sur le mont Burnaby. L'ONE a toutefois décidé la semaine dernière que Burnaby ne peut empêcher Kinder Morgan de faire ces travaux, car l'ONE les a exigés afin de pouvoir faire des recommandations au gouvernement fédéral pour ou contre l'approbation du projet d'expansion.

L'ONE a interdit à la Burnaby de faire appliquer ses règlements municipaux. L'ONE a également ordonné à Kinder Morgan d'avertir la municipalité par écrit des travaux qu'elle compte effectuer sur ses terres en donnant un préavis de 48 heures et de réparer les dommages qu'elle pourrait y faire.

C'est la première fois que l'ONE donne un ordre à une municipalité.

Burnaby et Kinder Morgan sont à couteaux tirés au sujet du projet d'expansion du pipeline Trans Mountain de 5,4 milliards de dollars et les deux parties ont déposé des recours en justice et des demandes auprès de l'ONE.

Le projet de pipeline Trans Mountain propose l'agrandissement du réseau d'oléoducs existant entre l'Alberta et la Colombie-Britannique. Il prévoit environ 990 km de nouvelles canalisations, l'ajout et la modification de réservoirs et de stations de pompage, ainsi que la remise en service d'un pipeline de 193 km déjà en place entre Edmonton, en Alberta, et Burnaby en Colombie-Britannique. Le terminal maritime Westridge à Burnaby serait également agrandi.

Pipeline Trans Mountain Kinder MorganEn bleu, le nouveau pipeline que veut construire Kinder Morgan entre Edmonton et Burnaby. Photo : Kinder Morgan

Colombie-Britannique et Yukon

Société