•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des traducteurs japonais nécessaires pour mettre en place le projet Lean

Les traducteurs seront rémunérés 600 $ par jour par le gouvernement pour travailler avec les consultants japonais.

Les traducteurs seront rémunérés 600 $ par jour par le gouvernement pour travailler avec les consultants japonais.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de la Saskatchewan a publié une annonce dans les journaux afin de trouver des traducteurs pour travailler avec les consultants japonais de la méthode Lean, le controversé projet d'efficience dans le milieu de la santé.

L'annonce parue dans les journaux mardi offre 600 $ par jour pour travailler avec les consultants. Ceux-ci ont été embauchés pour réduire les coûts du système de santé particulièrement grâce à une meilleure gestion des achats.

Le chef de l'opposition officielle, Cam Broten, affirme que le gouvernement n'a pas besoin de ces consultants et des coûts qu'ils entraînent.

« Les ateliers eux-mêmes sont de vraies blagues. Regarder les stocks : n'importe quelle personne qui peut lire et peut utiliser son cerveau est en mesure de voir quand quelque chose est périmé. »

— Une citation de  Cam Broten, chef de l'opposition officielle

Le gouvernement affirme pour sa part que les consultants japonais et leurs traducteurs sont inclus dans le contrat qui a été signé avec la firme John Black et associés dans le cadre du projet Lean.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !