•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau médicament contre l'hépatite C redonne espoir

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Radio-Canada

Un nouveau médicament contre l'hépatite C, beaucoup mieux toléré et plus efficace, vient d'être approuvé par Santé Canada. Les patients n'ont plus besoin de combiner l'interféron au traitement traditionnel, un médicament qui cause beaucoup d'effets secondaires.

Le Harvoni s'adresse à la forme la plus courante de l'hépatite C appelée génotype 1. Pas moins de 70 % des personnes infectées en sont atteintes.

Il s'agit d'une avancée importante selon la microbiologiste-infectiologue au CHU de Québec, Marie-Louise Vachon.

« On a enlevé le traitement qui donne le plus d'effets secondaires, l'interféron, donc tout par la bouche. On a une pilule une fois par jour », a-t-elle précisé.

Marie-Louise VachonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marie-Louise Vachon

Photo : Radio-Canada

Un autre avantage selon elle, est que la prise de ce médicament dure beaucoup moins longtemps que les traitements précédents. « Ça va de huit à 24 semaines alors qu'avec les générations antérieures c'était 12, jusqu'à 48 semaines de traitements dans certains cas. »

Le médicament présente aussi des taux d'efficacité supérieurs allant jusqu'à 95 %, contrairement au traitement traditionnel dont l'efficacité atteint entre 80 % à 90 %.

« Toutes les catégories de patients répondent bien à ce traitement-là dans les études. Alors on a des gens qui n'ont jamais été traités avant ou des gens qui ont eu un échec antérieurement, des gens qui ont une cirrhose du foie. On peut même traiter des patients infectés par le VIH. »

Pour 12 semaines de traitement, le coût atteint 67 000 dollars ce qui équivaut presqu'au traitement traditionnel remboursé par le Régime d'assurance maladie. Environ 1% de la population est atteinte de l'hépatite C.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Santé