•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les obligations linguistiques d'Air Canada

Obligations linguistiques d’Air Canada : épreuve des faits de Denis-Martin Chabot
Radio-Canada

Même si le principal transporteur aérien au pays a obtenu gain de cause devant la Cour suprême et n'aura pas à dédommager les plaignants pour la piètre qualité de ses services en français, les juges ont quand même réaffirmé ses obligations linguistiques. Mais Air Canada les respecte-t-elle?

Un texte de Denis-Martin ChabotTwitterCourriel

Air Canada a été critiquée à maintes reprises dans les rapports annuels du Commissaire aux langues officielles, qui est même intervenu devant les tribunaux dans l'affaire Thibodeau pour forcer la compagnie à respecter la loi.

Dans un courriel, la représentante du Commissaire nous écrit qu'« à ce jour, et depuis 1995, Air Canada figure [au] palmarès des institutions les plus délinquantes ».

De 2006 à 2013, elle arrive au deuxième rang des plaintes, après Radio-Canada. En 2009, la société d'État a réduit considérablement la programmation locale à sa station française de Windsor, ce qui lui avait attiré 876 plaintes en un an.

Quant aux plaintes contre Air Canada, elles incluent son service intérieur, ses vols internationaux, sa langue de travail et la promotion des langues officielles.

Au fil des ans, la situation s'est améliorée. Dans un rapport publié en 2013, le Commissaire aux langues officielles a salué les efforts de la compagnie aérienne.

Air Canada s'est notamment dotée d'un plan d'action pour améliorer ses services dans les langues officielles, y compris pour son transporteur régional, Air Canada Express. Les prochains rapports du Commissaire aux langues officielles devraient permettre d'en mesurer l'effet.

Épreuves des faits

Vous avez des idées? Une promesse, une donnée ou une citation que vous voudriez soumettre à l'épreuve des faits? Communiquez avec nous par l'entremise de notre journaliste ou écrivez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Société