•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Acheter localement pour aider l'économie de Shawinigan

Shawinigan

Shawinigan

Photo : iStock / Stéphane Daoust

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'instigateur de « Shawinigan, on se tient debout », le mouvement qui a donné lieu à la marche de solidarité à la suite de l'annonce de la fermeture de l'usine Laurentide, entreprend une deuxième action de mobilisation.

Claude Villemure veut maintenant inciter les gens à miser sur l'achat local pour revigorer l'économie de la ville.

« Ça fait des années qu'on en parle d'acheter localement, explique Claude Villemure. On fait tous attention. Mais à moment donné il arrive un coup dur et oups ! L'achat local on n'en entend plus parler. Ça il faudrait travailler ça et se poser la question aussi avant d'acheter en ligne. Moi j'ai toujours eu comme pensée : Shawinigan en premier et si on ne l'a pas à Shawinigan, est-ce qu'on l'a à Trois-Rivières ? »

[[citation auteur="Claude Villemure, instigateur du mouvement "Shawinigan, on se tient debout""]]Nous en tant que citoyens, en tant que gens d'affaires, il faut qu'on se prenne en main. On a des manques évidents. Je suis bien placé pour en parler, je ne suis pas parfait moi non plus. Parfois on achète ailleurs alors qu'on ne devrait pas, on l'a chez nous.

Claude Villemure souhaite qu'un comité de mobilisation soit mis sur pied pour développer et faire la promotion de l'achat local à Shawinigan.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !