•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Municipales dans le Nord: les maires s'appellent Bigger, Hobbs, Black et Marchisella

Radio-Canada

Brian Bigger est élu maire du Grand Sudbury. Le vérificateur général de la municipalité qui avait pris un congé sans solde pour se présenter à la mairie, a obtenu plus de 45% des voix. M. Bigger a devancé l'homme d'affaires Dan Melanson et l'ancien maire John Rodriguez, qui obtiennent respectivement 19% et 17% des voix.

 

Le vérificateur général, Brian Bigger est élu maire de Sudbury.Le vérificateur général, Brian Bigger est élu maire de Sudbury. Photo : Hugo Duchaine

Brian Bigger est élu maire du Grand Sudbury. Le vérificateur général de la municipalité qui avait pris un congé sans solde pour se présenter à la mairie, a obtenu plus de 45% des voix. M. Bigger a devancé l'homme d'affaires Dan Melanson et l'ancien maire John Rodriguez, qui obtiennent respectivement 19% et 17% des voix.

En campagne électorale, Brian Bigger s'est engagé à développer l'économie et à créer de emplois, en particulier dans le domaine de la recherche en santé. Il promet un gel de taxes municipales durant la première année de son mandat et assure que ce gel se fera sans mises à pied d'employés municipaux. Il souhaite aussi aider les compagnies qui fournissent des matériaux aux mines et créer des partenariats avec l'Université Laurentienne.

M. Bigger devient le 5e maire de la ville depuis la fusion municipale de 2001.

Maires du Grand Sudbury

2000-2003: Jim Gordon
2003-2006: David Courtemanche
2006-2010: John Rodriguez
2010-2014: Marianne Matichuck

L'homme d'affaires Dan Melanson est déçu de sa deuxième place. Il affirme que le statut de vérificateur général a avantagé son adversaire et prévient que l'Association des contribuables de Sudbury, dont il était le président, s'assurera que le nouveau maire respecte ses promesses électorales.

Quant à John Rodriguez, troisième, il se dit fier de la campagne qu'il a menée. Mais à 77 ans, l'ancien maire et député fédéral annonce son retrait de la vie politique. 

Référendum

Les électeurs du Grands Sudbury ont également voté massivement en faveur de la déréglementation des heures d'ouverture des commerces. Mais pour que les résultats soient pris en compte, il fallait que plus de 50 % des électeurs éligibles se prévalent de leur droit de vote. Selon la Ville, le taux de participation aux questions référendaires a été en deça du seuil de 50 %, ce qui est insuffisant pour modifier le règlement municipal. 

Les électeurs d'Elliot Lake montrent la porte au maire sortant

Candidats à la mairie d'Elliot Lake

Les électeurs d'Elliot Lake montrent la sortie à Rick Hamilton. Le maire a terminé dernier chez les candidats à la mairie. Mais les électeurs d'Elliot Lake n'ont pas voulu remplacer le maire sortant par un des deux autres candidats avec de l'expérience politique. C'est vers un nouveau venu qu'ils se sont tournés: Dan Marchisella. L'ancien militaire de 37 ans, qui a servi en Afghanistan, s'est lancé dans la course car il dit avoir perdu confiance envers les élus. Il s'est dit insulté du manque de transparence du conseil municipal sortant.

La campagne électorale à Elliot Lake a été marquée par le dépôt du rapport d'enquête sur l'effondrement du centre commercial Algo, le 15 octobre. Dans son rapport, le commissaire Paul Bélanger a tenu des propos durs envers les élus, accusant la Municipalité d'avoir fermé les yeux sur les fuites d'eau du centre commercial.

Fait à noter, trois des quatre candidats au poste de maire ont comparu devant le commission Bélanger. Seul Dan Marchisella ne siégeait pas au conseil municipal.

Le maire Black à Timmins

Candidats à la mairie de Timmins

À Timmins, c'est Steve Black qui succédera au maire sortant Tom Laughren. M. Black, un ingénieur minier de 32 ans, siégeait au conseil municipal depuis 2010. M. Black a identifié 5 priorités lors de sa campagne électorale: la responsabilité fiscale, l'amélioration des routes, la transparence et la redevalibilité, le logement abordable et l'implémentation du plan stratégique. Il devient le plus jeune maire de l'histoire de Timmins.

North Bay : 2e mandat pour McDonald 

Candidats à la mairie de North Bay

À North Bay, Al McDonald obtient un second mandat à la mairie. M. McDonald a obtenu 84 % des voix et défait facilement son plus proche rival, Greg Gray, qui n' a obtenu que 7 % des voix. Les électeurs de North Bay passent ainsi l'éponge sur les dépassements de coût de l'aréna Memorial, dont les travaux ont excédé les prévisions par plus de 3,5 millions de dollars.

En campagne électorale, Al MacDonald s'est engagé à miser sur le développement économique et la protection de l'environnement. Ses priorités sont la création d'emplois et une gestion financière responsable. Ce second mandat permettra à Al McDonald de poursuivre sa lutte contre le projet de pipeline de TransCanada qui doit passer dans sa municipalité.

Hobbs remporte le combat des maires

Candidats à la mairie de Thunder Bay

À Thunder Bay, le maire sortant Keith Hobbs obtient un second mandat. L'ancien policier a défait un politicien d'expérience, Ken Boshcoff, qui avait lui-même dirigé la Ville de 1997 à 2003, avant de se lancer en politique fédérale

Hobbs promet de lutter contre la pauvreté et travailler à la diversification économique de Thunder Bay. Il promet aussi des emplois bien payés et du logement pour tous les citoyens. Sa réélection lui permettra également de continuer à promouvoir la construction de l'Event Center, un projet de centre multidisciplinaire qui a soulevé des critiques chez ses adversaires.

Black River-Matheson et Bonfield

À Black River-Matheson, les résidents ont opté pour Edwards Gary à la mairie dans une proportion de 42 %. Le candidat a défait le maire sortant Mike Milinkovitch. La campagne électorale a été par un lock-out des employés municipaux, qui s'est terminé au début du mois. Les électeurs ont aussi choisi six nouveaux conseillers municipaux pour les représenter.

À Bonfield, où une grève de 10 mois a aussi opposé la municipalité à ses employés, le scrutin a pris une autre tournure. Le maire sortant Randy McLaren a été réélu avec 42 % des voix. Une seule conseillère sortante, Jane Kagassie a été rééule.

Provenzano à Sault-Sainte-Marie

Christian Provenzano est élu à Sault-Sainte-Marie. Il devance la mairesse sortante Debbie Amaroso, qui tentait d'obtenir un second mandat. L'avocat a obtenu près de 2000 voix d'avance sur Mme Amaroso. Les problèmes d'eau potable ont été au centre de la campagne. M. Provenzano a vivement critiqué l'administration de son adversaireaire.

Élections municipales Ontario 2014
 

Ailleurs dans le Nord

  • À Mattice Val-Côté, le maire sortant Michel Brière est élu avec seulement 6 voix de plus que son adversaire Maurice Tanguay.
  • À Opasatika Donald Nolet défait la mairesse sortante Françoise Lambert.
  • L'ancien conseiller municipal de Kirkland Lake, Tony Antoniazzi, est élu à Kirkland Lake.
  • Iroquois Falls: Micheal Shea élu maire.
  • À Wawa, Ron Rody a défait la mairesse sortante Linda Nowicki. 
  • À Chapleau, Michael J. Levesque succède au maire sortant André Byham, qui ne se représentait pas.
  • Ron Piche est élu à la mairie d' Espanola.
  • À Nipissing-Ouest, Joanne Savage obtient un nouveau mandat à la mairie.
  • Municipalité de la Rivière des Français : Claude Bouffard réélu à la mairie

Ontario

Élections municipales