•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les cours du pétrole continueront à reculer

Des puits de pétrole à Virden, au Manitoba, le 3 mai 2013.
Des puits de pétrole à Virden, au Manitoba. Photo: Bert Savard

Le prix du pétrole continuera à se replier au cours des prochains mois, d'après l'une des plus grandes banques d'investissement dans le monde, puisque la production mondiale excède la demande.

Goldman Sachs s'attend à ce que le baril de West Texas Intermediate se négocie à 70 $US au printemps prochain. Son prix fluctue actuellement autour de 80 $US alors qu'il dépassait les 100 $US le baril plus tôt cette année.

La raison de cette baisse des cours du pétrole est simple, explique la banque; la demande est inférieure à la production, surtout en raison du gaz et du pétrole de schiste en Amérique du Nord. Ce mois-ci, les États-Unis devraient d'ailleurs extraire plus de pétrole que l'Arabie saoudite, une première depuis les années 1970.

Pour l'ensemble de 2015, Goldman Sachs s'attend à ce que le prix moyen du baril de pétrole soit de 73,75 $US en Amérique du Nord. L'an passé, la banque d'investissement tablait sur un prix moyen de 94,83 $US pour 2014.

Les prix du pétrole devraient repartir légèrement à la hausse à partir de la deuxième moitié de 2015, prédit Goldman Sach.

Avec les informations de Reuters

Économie