•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

MRC Rocher-Percé : questionnement face à l'abolition des CLD

Diane-Lebouthillier-MRC-Rocher

Le préfète de la MRC Rocher-Percé, Diane Lebouthillier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'abolition possible des Centres locaux de développement continue à faire réagir. La préfète de la MRC du Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, se montre critique face à l'idée du gouvernement libéral. Selon certaines, informations, le gouvernement Couillard s'apprêterait à abolir les CLD et à confier le soutien aux entrepreneurs aux MRC.

Diane Lebouthillier s'inquiète des conséquences possibles de cette décision et déplore que le cabinet ministériel envisage cette voie sans avoir consulté l'administration des MRC.

Elle croit que le gouvernement va mettre la hache dans une structure qui a déjà fait ses preuves. « Est-ce que les élus dans une place doivent avoir tous les mandats », questionne la préfète.

Elle considère que Québec lance des rumeurs sans avoir vérifié si ces changements peuvent être accueillis par les principaux intéressés.

Diane Lebouthillier craint aussi que les possibles abolitions de structures ou que les compressions au sein des Carrefours Jeunesse Emploi et des Conférences régionales des Élus aient un impact sur la rétention de jeunes familles et de travailleurs diplômés en région.

Pas de nouvelles de Québec

De son côté,l'Association des CLD du Québec (CLDQ) tente de calmer le jeu. Selon le regroupement, aucune information concernant les intentions du gouvernement du Québec relativement à l'avenir des CLD ne lui a été communiquée.

Le regroupement rappelle qu'encore la fin de semaine dernière à Trois-Rivières au Conseil national du parti libéral, l'apport des CLD et d'Investissements Québec a été souligné à plus d'une reprise. Les porte-paroles gouvernementaux ont vanté à plus d'une reprise le rôle joué par ces structures dans le développement économique régional et ledéploiement de la future Politique nationale de l'innovation industrielle et des entreprises innovantes.

Par ailleurs, l'Association appelle le gouvernement à renouveler l'entente de financement des CLD qui vient à échéance à la fin décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec