•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une cérémonie en hommage aux deux militaires tués

Une passante dépose des fleurs en hommage aux deux soldats tués cette semaine.

Une passante dépose des fleurs en hommage aux deux soldats tués cette semaine.

Photo : Ici Radio-Canada

Radio-Canada

À Montréal, des dizaines de citoyens se sont rassemblés samedi après-midi pour rendre hommage aux deux militaires tués à Ottawa et à Saint-Jean-sur-Richelieu plus tôt cette semaine.

La cérémonie, qui s'est déroulée au parc Dorchester, visait à saluer la mémoire de Nathan Cirillo et de Patrice Vincent.

Organisé par des citoyens, l’évènement s'est déroulé dans la sobriété, sans discours. Les citoyens étaient invités à déposer une fleur pour chacun des soldats disparus et à signer un livre de condoléances qui sera remis à leurs familles.

L'une des porte-parole de l'événement, Antoinette Mercurio, a eu l’impression que l’on « avait tué ses deux frères » lors de ces attentats. « J’ai décidé de faire quelque chose pour que les gens soient capables de venir signer, pour l’offrir aux familles », dit-elle.

Le rassemblement visait aussi à soutenir les Forces canadiennes « qui défendent la liberté » des Canadiens, ajoute-t-elle.

Des propos qui ont rejoint quelques passants venus se recueillir en mémoire des deux hommes.

« Je trouve ça vraiment triste », a dit l’un d’entre eux. « Il y en a un qui était plus jeune que moi. Je trouve ça vraiment tôt pour partir. »

« Je dis merci à ces deux militaires », a dit une autre passante. « Ils sont décédés ces derniers jours pour protéger notre beau pays et nous protéger, nous, les citoyens. »

Nathan Cirillo et Patrice VincentAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nathan Cirillo et Patrice Vincent

Photo : La Presse canadienne / HO-facebook et AP Photo/Département de la défense nationale

Rappelons que Nathan Cirillo est tombé mercredi sous les balles de Michael Zehaf-Bibeau, alors qu'il montait la garde au Monument commémoratif de guerre à Ottawa. Ses funérailles auront lieu mardi prochain. 

Patrice Vincent est de son côté décédé après avoir été happé par la voiture de Martin Couture-Rouleau lundi. Le militaire se trouvait en compagnie d'un collègue, un caporal, dans le stationnement d'un centre commercial de Saint-Jean-sur-Richelieu. Ses funérailles sont prévues le 1er novembre.

 

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Société