•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Robert-Falcon Ouellette courtisé par le provincial

Le candidat à la mairie Robert-Falcon Ouellette annonce ses mesures pour améliorer la confiance envers les élus, le 22 août 2014 à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ex-candidat à la mairie winnipégoise Robert-Falcon Ouellette affirme avoir déjà été approché par des partis politiques provinciaux au lendemain des élections municipales manitobaines.

M. Ouellette est arrivé troisième dans la dernière course à la mairie de Winnipeg, avec environ 16 % des voix exprimées.

Il affirme avoir été approché par les conservateurs et les libéraux à l'échelon provincial. Il dit que le chef du Parti conservateur du Manitoba, Brian Pallister, lui a envoyé des fleurs le soir des élections, ce qu'il dit avoir apprécié.

Je connais certaines personnes au Parti libéral qui sont très intéressées aussi.

Robert-Falcon Ouellette, ex-candidat à la mairie de Winnipeg

Il dit être très heureux du soutien qu'il a reçu de la part des jeunes, des électeurs autochtones et de la communauté francophone lors de la campagne électorale. Il entend désormais se concentrer sur sa famille avant de retourner au travail lundi à l'Université du Manitoba, où il est directeur des programmes autochtones.

Pour ce qui est de son avenir en politique, M. Ouellette dit que la campagne électorale lui a ouvert des portes et qu'il aimerait contribuer à la vie politique canadienne, manitobaine ou municipale.

Le nouveau maire de Winnipeg, Brian Bowman, indique qu'il est encore trop tôt pour parler des possibilités offertes à l'hôtel de ville pour les ex-candidats à la mairie. Il assure toutefois qu'il entrera en contact avec eux, ajoutant qu'il a déjà entamé des discussions avec Judy Wasylycia-Leis.

Interrogé sur ce qu'il répondrait s'il était invité à faire partie de l'administration Bowman, M. Ouellette s'esclaffe. « Ça serait très difficile de refuser », avoue-t-il.

Manitoba

Élections municipales