•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cinéma Excentris de Montréal se tourne vers le sociofinancement

L'eXcentris rouvre officiellement ses portes au public à Montréal.

L'eXcentris rouvre officiellement ses portes au public à Montréal.

Radio-Canada

Afin de poursuivre son travail de diffusion du cinéma d'auteur, le Cinéma Excentris sollicite la contribution des cinéphiles en lançant une campagne de sociofinancement.

Avec cette initiative, le Cinéma Excentris, situé boulevard Saint-Laurent, à Montréal, espère récolter 10 000 $ et ainsi se rapprocher de son objectif de 150 000 $ en financement privé cette année.

La contribution minimale, qui peut être effectuée sur la plateforme Haricot (Nouvelle fenêtre) est de 25 $. En retour, Excentris offrira des avantages et des cadeaux aux internautes qui feront un don.

Le budget d'Excentris provient à 85 % de la vente de billets de cinéma. L'entreprise dépend également des subventions gouvernementales (10 %) et des collectes de fonds privés (5 %) .

« Le sociofinancement devient incontournable pour les organismes culturels à l'heure où les fonds publics se raréfient. Maintenir un lieu comme Excentris en vie constitue une bataille perpétuelle », a expliqué la directrice générale d'Excentris, Hélène Blanchet, par voie de communiqué.

Le Cinéma Parallèle diffuse du cinéma d'auteur d'ici et d'ailleurs depuis plus de 40 ans. Le cinéma est installé dans le complexe Excentris depuis 1999.

Excentris mise sur le numérique

Depuis quelques mois déjà, le Cinéma Excentris permet également aux cinéphiles francophones de tout le pays d'accéder à des films d'auteur québécois et étrangers sur le web. Le prix des films varie entre 4,99 $ et 9,99 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts