•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les militaires canadiens doivent retirer leur uniforme

Des soldats de la garnison de Saint-Hubert, sur la Rive-Sud de Montréal, gardent l'entrée de la base militaire.

Des soldats de la garnison de Saint-Hubert, sur la Rive-Sud de Montréal, gardent l'entrée de la base militaire.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Forces canadiennes ordonnent à leurs militaires de ne plus porter l'uniforme hors de ses garnisons en plus de fermer certaines bases militaires au public.

L'armée demande à ses soldats de porter l'uniforme, hors des garnisons, uniquement au cours d'opérations officielles. L'armée veut ainsi éviter que ses soldats soient pris pour cibles comme l'a été l'adjudant Patrice Vincent, à Saint-Jean-sur-Richelieu, et un autre soldat aujourd'hui sur la colline du Parlement à Ottawa.

Certaines bases militaires sont fermées au public dont celles de Saint-Hubert, au Québec, et Trenton, en Ontario.

Des blocs de béton ont notamment été placés devant la base de Saint-Hubert. Des camions devant acheminer le courrier vers la base militaire ont dû rebrousser chemin, interdits d'entrée par les militaires en faction. Une journaliste de Radio-Canada s'est également fait intimer l'ordre de quitter les lieux en s'approchant de l'entrée de la garnison.

La police militaire a également intensifié ses patrouilles dans l'ensemble des bases militaires canadiennes.

Société