•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme accusée d'avoir dissimulé les corps de 6 bébés à Winnipeg

Les cadavres retrouvés dans un entrepôt de Winnipeg serait ceux de trois ou quatre nourrissons.

Les cadavres retrouvés dans un entrepôt de Winnipeg serait ceux de trois ou quatre nourrissons.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une femme de 40 ans est accusée d'avoir fait disparaître six cadavres de nourrissons découverts lundi dans un entrepôt U-Haul de Winnipeg.

Le Service de police de Winnipeg a annoncé avoir arrêté Andrea Giesbrecht, aussi connue sous le nom de Andrea Naworynsk. Arrêtée devant une résidence du quartier Maples, elle a été inculpée de six chefs d'accusation de suppression de part, en lien avec la macabre découverte faite dans une unité d'entreposage en défaut de paiement.

Andrea Giesbrecht, accusée d'avoir dissimulé des cadavres de bébés à WinnipegAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Andrea-Giesbrecht, accusée d'avoir dissimulé des cadavres de bébés à Winnipeg

La prévenue est la locataire de l'unité d'entreposage, selon la police. Celle-ci ne peut toujours pas confirmer s'il y a eu homicide ni si la suspecte est la mère des nourrissons, a indiqué le sergent Eric Hofley, mercredi. La police ne rapporte aucune disparition de nourrissons.

L'avocat d'Andrea Giesbrecht, Me Greg Brodsky, a indiqué qu'il demandera une audience jeudi pour obtenir une libération sous caution pour sa cliente. Il a ajouté que sa cliente a d'abord été arrêtée pour homicide, mais que les chefs d'accusation auraient ensuite été modifiés.

La police de Winnipeg parlait mardi de trois ou quatre corps découverts, mais précisait que les restes humains ne permettaient pas encore de déterminer s'il s'agissait de quatre corps distincts.

Des employés de la compagnie U-Haul ont découvert les cadavres en faisant l'inventaire de l'unité d'entreposage louée par la suspecte.

L'examen médico-légal dans cette affaire devrait prendre des mois, selon le service de police. L'unité policière de lutte contre la maltraitance des enfants mène l'enquête.

Une veillée à la bougie a été organisée à 18 h à l'entrepôt de la compagnie U-Haul, à la mémoire des nourrissons morts. Les organisateurs de la veillée ont indiqué sur la page Facebook de l'événement qu'ils désirent « rendre hommage à ces enfants innocents, emportés trop tôt ».

Des gens font une veillée à la bougie le mercredi 22 octobre 2014 devant l'entrepôt U-Haul de Winnipeg où les cadavres de six nourrissons ont été découverts deux jours auparavant.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des gens font une veillée à la bougie le mercredi 22 octobre 2014 devant l'entrepôt U-Haul de Winnipeg où les cadavres de six nourrissons ont été découverts deux jours auparavant.

Photo : Radio-Canada

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.