•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Martin « Ahmad » Couture-Rouleau, un adepte de l'islam radical

Une image montrant Martin Rouleau exhibant le Coran.

Photo : UMMALAND

Radio-Canada

Qui était le suspect dans l'attentat à Saint-Jean-sur-Richelieu? Martin Couture-Rouleau, 25 ans, était sous surveillance depuis quelque temps déjà. Ses positions religieuses de plus en plus radicales avaient attiré l'attention des autorités canadiennes.

Le jeune homme faisait d'ailleurs partie d'un groupe de 90 individus soupçonnés d'être liés à des activités terroristes. Les autorités fédérales ont même saisi récemment son passeport, car elles le suspectaient de vouloir quitter le pays.

« Il s'agit là d'un acte manifestement lié à une idéologie terroriste », a déclaré le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, en se référant à l'attentat de lundi.

Sa présence sur le web

Martin Couture-Rouleau avait deux pages Facebook, l'une au nom d'Ahmad LeConverti, qui a été supprimée lundi, et l'autre, au nom d'Ahmad Rouleau, qui est toujours active. Ces pages révèlent qu'il était un adepte de l'islam radical et un fervent des théories du complot. La dernière publication de sa page Facebook encore active, en date du 17 octobre dernier, représente deux portes, l'une menant vers l'enfer, l'autre, vers le paradis.

L'homme avait aussi un compte Twitter. On y trouve des personnalités prônant un islam radical tant du côté des abonnements que des abonnés.

Par contre, rien dans sa présence sur Internet ne laisse croire à l'imminence de son geste, et on n'y trouve pas de conversations avec des membres présumés de groupes terroristes.


Une vie sociale active

Martin Couture-Rouleau s'était converti à l'islam depuis environ un an, selon les témoignages de voisins recueillis par Radio-Canada. Il avait remplacé le pantalon par une tunique religieuse, et le père du suspect s'inquiétait de la conversion de son fils, toujours d'après ses voisins.

Le suspect avait un enfant et était séparé de sa conjointe. Il vivait chez son père, Gilles Rouleau, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il y avait enregistré depuis 2012 une entreprise de nettoyage, J.M.T.R Lavage à Pression inc.

J'ai perdu mon fils. Mon fils est partout ce matin. Laissez-moi tranquille, je n'ai aucun commentaire.

Gilles Rouleau, père du suspect

Le suspect semblait avoir une vie sociale bien remplie. Il avait beaucoup d'amis, qui se disent aujourd'hui sous le choc. « On tente de comprendre encore aujourd'hui », confie une amie de Martin Couture-Rouleau.

Avec les informations de Marie-Ève Maheu, Karine Bastien, Vincent Grou et Denis Ferland

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Société