•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étudiants mexicains disparus : le chef de Guerreros Unidos arrêté 

Des étudiants, des enseignants et des membres des familles des 43 étudiants portés disparus le 26 septembre ont manifesté dans les rues d'Acapulco, le 17 octobre
Des étudiants, des enseignants et des membres des familles des 43 étudiants portés disparus le 26 septembre ont manifesté dans les rues d'Acapulco, le 17 octobre Photo: Henry Romero / Reuters
Reuters

Les autorités mexicaines ont annoncé vendredi l'arrestation du chef d'une organisation criminelle soupçonnée de complicité avec la police dans le meurtre de 43 étudiants portés disparus dans l'État de Guerrero.

Ces étudiants ont disparu le 26 septembre près d'Iguala après des affrontements avec les forces de l'ordre et des hommes masqués. Leur sort a suscité une vive émotion au Mexique et des milliers de personnes ont encore manifesté vendredi à Acapulco pour exiger des réponses de la part des autorités.

Ces dernières ont arrêté des dizaines de policiers soupçonnés de liens avec les Guerreros Unidos (Guerriers unis), un gang issu d'une scission avec le cartel de la famille Beltran Leyva, dont le chef, l'un des plus puissants barons de la drogue au Mexique, a été arrêté le 1er octobre.

Vendredi, elles ont annoncé la capture du chef des Guerreros Unidos, Sidronio Casarrubias Salgado, et de l'un de ses adjoints. Les forces de l'ordre ont aussi saisi des armes et des véhicules.

Lors d'une conférence de presse, le procureur général de la République, Jesus Murillo Karam, a déclaré que cette arrestation marquait « le début d'une nouvelle piste d'enquête susceptible de nous mener plus rapidement et plus facilement à la vérité ».

International