•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Messages Twitter : les habitudes des candidats à la mairie de Winnipeg décortiquées

Radio-Canada

Radio-Canada a analysé plus de 22 000 microbillets publiés par les sept candidats à la mairie de Winnipeg depuis le printemps dernier. Le volume et la portée des micromessages ainsi que l'interaction avec les abonnés ont été considérés.

Texte et analyse de Jacques MarcouxTwitterCourriel

Radio-Canada a analysé plus de 22 000 microbillets publiés par les sept candidats à la mairie de Winnipeg depuis le printemps dernier. Le volume et la portée des micromessages ainsi que l'interaction avec les abonnés ont été considérés.

Les données recueillies démontrent que l'utilisation de cette plateforme varie beaucoup d'un candidat à l'autre.

Volume des microbillets

Le candidat Brian Bowman a publié plus de 5000 messages Twitter sur ses deux comptes Twitter. Ce qui fait de lui le candidat ayant le volume de messages Twitter le plus élevé.

Volume de messages Twitter par les candidats.

volume_tweets_mairie

Photo : ICI Radio-Canada

Le candidat Robert-Falcon Ouellette arrive quant à lui en deuxième place, avec un peu plus de 1300 microbillets.

Le professeur en journalisme au Collège Red River James Turner juge que la stratégie de Brian Bowman sur Twitter est « très agressive », puisque le candidat envoie plus de 22 micromessages par jour.

Interaction avec les abonnés

Les données démontrent également que la candidate Paula Havixbeck est celle qui interagit le plus avec ses abonnés Twitter. Près de la moitié de ses messages Twitter sont publiés en réponse à des messages d'utilisateurs.

taux_reponses_tweets

taux_reponses_tweets

Photo : ICI Radio-Canada

Portée des microbillets

Une forte présence sur la twittosphère est importante, mais l'engagement de la part des abonnés l'est encore plus 

James Turner, professeur en journalisme au Collège Red River

La candidate Judy Wasylycia-Leis obtient le plus grand nombre de micromessages cités et partagés. Plus de la moitié de ses messages Twitter ont en effet été retransmis à travers la plateforme.

pourcentage_tweet_retransmis

pourcentage_tweet_retransmis

Photo : ICI Radio-Canada

James Turner affirme que les candidats à la mairie ont intérêt à communiquer avec les jeunes par l'entremise des médias sociaux s'ils veulent augmenter leur taux de participation.

« Reste à voir si les stratégies adoptées par ces sept candidats se traduiront en plus de votes le jour du scrutin », ajoute-t-il.

En 2010, seul le candidat à la mairie de Winnipeg, Ray Gill, possédait un compte Twitter. Quatre ans plus tard, les sept candidats à la mairie sont actifs sur Twitter.

Les micromessages les plus populaires de chaque candidat

 

Manitoba

Politique