•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

300 nouveaux emplois à Shawinigan

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La multinationale CGI créera 300 emplois d'ici trois ans à Shawinigan en ouvrant un centre d'excellence. 

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, en a fait l'annonce vendredi matin, à la Cité de l'énergie.

Dans la majorité des cas, il s'agira d'emplois exigeant un diplôme d'études collégiales ou universitaires et offrant une rémunération qui oscillera entre 50  000 $ et 70 000 $. 

Le nouveau centre ouvrira ses portes au cours des prochains mois. Il sera spécialisé dans la prestation de services de développement et d'intégration de systèmes, d'implantation de solutions en technologies de l'information (TI) ainsi que de gestion et entretien d'applications dans les principaux secteurs d'activité de CGI.

Le lieu d'implantation n'a toutefois pas encore été annoncé. CGI devrait être en mesure de le faire d'ici trois mois. L'entreprise compte s'installer dans un bâtiment existant. 

Il s'agit du cinquième centre de CGI au Québec, après Saguenay, Sherbrooke, Québec et Montréal. 

CGI, qui est présente dans plusieurs pays à partir d'une trentaine de centres, emploie 68 000 de personnes. L'entreprise fournit des services de TI et de gestion des processus d'affaires.

Contribution du gouvernement

Québec accorde à CGI un crédit d'impôt de 25 000 $ par emploi pendant 13 ans, soit 98 millions.

  • 80 millions issus du programme de crédits d'impôt pour le développement des affaires électroniques;
  • 18 millions issus du fonds de diversification économique mis en place à la suite de la fermeture de Gentilly-2.

Une nouvelle qui tombe à point

Cette annonce survient au moment où l'économie de Shawinigan est mise à rude épreuve. L'usine Laurentide de Produits forestiers Résolu dans le secteur de Grand-Mère a cessé ses opérations lundi. Les 275 travailleurs de l'usine perdront leur emploi dans les prochaines semaines.

Économie