•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre cas de dopage dans l'équipe Astana

Ilya Davidenok

Ilya Davidenok

Photo : Astana continental team

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'équipe Astana est dans le collimateur de l'Union cycliste internationale après un troisième cas de dopage. Après les frères Iglinskiy, c'est au tour d'Ilya Davidenok de se faire prendre.

Le cycliste kazakh a été déclaré positif aux stéroïdes anabolisants le 28 août lors du Tour de l'Avenir, a annoncé jeudi l'UCI.

Davidenok s'était joint à l'équipe de réserve d'Astana pro continental au début du mois d'août pour participer aux épreuves de la fin de la saison.

C'est un troisième cas de dopage dans Astana, et ça force l'UCI à intervenir.

« L'Union cycliste internationale va demander à la Commission des licences d'entreprendre une inspection complète de l'encadrement et de la politique antidopage de l'équipe Astana », a dit la fédération dans un communiqué.

Le contrôle positif de Davidenok intervient après ceux des frères Maxim et Valentin Iglinskiy, qui avaient incité l'équipe kazakhe à suspendre ses activités pendant une semaine, durant le Tour de Pékin (10-14 octobre), conformément aux règles du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !