•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avalanche au Népal : deux Torontois manquent à l'appel

Un hélicoptère de l'armée népalaise atterrit pour secourir un randonneur blessé par une avalanche survenue sur les sentiers de l'Annapurna

Photo : NEPALESE ARMY / HANDOUT

Radio-Canada

Marc Voyer et Rose Maninang manquent à l'appel après l'avalanche survenue au Népal. Nadia Chychrun est sans nouvelles de son frère et de sa compagne depuis le 12 octobre. Le couple était en trek dans la région

Selon Nadia Chychrun, Marc Voyer et Rose Maninang étaient à mi-chemin de leur descente du sommet Annapurna.

Les secouristes et les militaires népalais ont interrompu les recherches pour la nuit sur les flancs de l'Annapurna, dans l'Himalaya. Des dizaines de randonneurs, leurs guides et des habitants de la région ont disparu mardi à la suite d'une puissante tempête qui a fait une trentaine de morts, dont au moins quatre Canadiens.

Un peu plus tôt aujourd'hui, la Trekking Agencies' Association of Nepal (TAAN) a signalé que 77 randonneurs ont été secourus, trois Canadiens seraient du nombre. Il n'y a aucun détail quant à leur identité.

Beaucoup de questions sans réponses au ministère des Affaires étrangères

Nadia Chychrun affirme l'information véhiculée par le ministère des Affaires étrangères est floue.

Par voie de communiqué, la ministre d'État (Affaires étrangères et consulaires), Lynne Yelich tente de rassurer les familles proches qui sont dans la région.

Les représentants consulaires canadiens, à Ottawa comme au Népal, restent en contact avec les autorités locales ainsi qu'avec les agences spécialisées en trekking afin d'obtenir plus d'information.

Lynne Yelich, ministre d'État (Affaires étrangères et consulaires)

La ministre invite aussi les Canadiens qui se trouvent au Népal à communiquer avec leurs proches pour les rassurer.

À lire aussi :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Société