•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver : le Fentanyl à l'origine des surdoses

Ces sachets contenaient du Fentanyl pur, rapporte la police de Vancouver.

Ces sachets contenaient du Fentanyl pur, rapporte la police de Vancouver.

Photo : police de Vancouver

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des échantillons de drogue prélevés après une vague de surdoses attribuées à l'héroïne révèlent que la drogue est en fait du Fentanyl pur, rapporte la police de Vancouver.

La police croyait d'abord que les surdoses étaient liées à de l'héroïne moins adultérée qu'à l'ordinaire, mais ont du se raviser en recevant les résultats des analyses de Santé Canada.

Le Fentanyl à son état pur est 100 fois plus puissant que la morphine.

La police recommande aux utilisateurs de drogues de faire preuve d'extrême prudence, de ne pas consommer seuls et d'utiliser les services du centre d'injection supervisé Insite où du personnel médical peut rapidement intervenir en cas de surdose. 

À lui seul, Insite a rapporté 31 cas de surdoses liés à de « l'héroïne toxique » dans les quelques derniers jours.

En 2013, le Fentanyl a été à l'origine de nombreux décès par surdose dans les métropoles canadiennes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !