•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections à Saint-Boniface : Un débat n'attire que la moitié des candidats

Le candidat Mathieu Allard (à gauche) prenant la parole à côté du président de la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface Robert Tétrault (au centre) et Paul Najda (à droite).

Le candidat Mathieu Allard (à gauche) prenant la parole à côté du président de la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface Robert Tétrault (au centre) et Paul Najda (à droite).

Photo : Ici Radio-Canada/Laurence Lemaire

Radio-Canada

Les candidats Mathieu Allard et Paul Najda ont été les seuls mercredi à participer à un premier débat pour le poste de conseiller du quartier de Saint-Boniface, à Winnipeg. Les deux autres candidats en lice, Ryan Davies et Brad Gross, ont décliné l'invitation de la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface.

Un texte de Laurence B. LemaireTwitterCourriel

Les candidats Mathieu Allard et Paul Najda ont été les seuls mercredi à participer à un premier débat pour le poste de conseiller du quartier de Saint-Boniface, à Winnipeg. Les deux autres candidats en lice, Ryan Davies et Brad Gross, ont décliné l'invitation de la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface.

Ryan Davies a expliqué dans un communiqué qu'il était en désaccord avec le format du débat qui, selon lui, ne donnait pas assez de temps aux candidats pour faire valoir leurs idées. Le candidat Brad Gross n'a pas fait part de son absence aux organisateurs du débat.

La présidente du comité de marketing à la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface, Mona Dupuis, a dit que cela démontre un manque de respect envers les membres de l'organisme qui étaient près d'une centaine à assister au débat.

Des priorités mises de l'avant

Le candidat pour le poste de conseiller de Saint-Boniface participe à un débat organisé par la Chambre de commerce de Saint-Boniface.

Le candidat pour le poste de conseiller de Saint-Boniface participe à un débat organisé par la Chambre de commerce de Saint-Boniface.

Photo : Ici Radio-Canada/Laurence B. Lemaire

Le candidat Mathieu Allard a réitéré les quatre axes de sa plateforme durant le débat, soit l'imputabilité, les infrastructures, les priorités locales et les liens entre la communauté et le milieu des affaires. Il a dit également vouloir trouver des façons d'encourager le développement local avec des organismes comme Entreprise Riel.

 Ma vie, c'est Saint-Boniface. Saint-Boniface m'a donné tout ce que j'ai et je travaillerai d'arrache-pied pour redonner à Saint-Boniface ce qu'il m'a donné .

Mathieu Allard, candidat au poste de conseiller de Saint-Boniface

Paul Najda a pour sa part expliqué qu'il veut améliorer le système de transport et la circulation dans le quartier de Saint-Boniface, notamment sur le pont Norwood.

Mathieu Allard attaqué

Une partie du débat a porté sur la façon de promouvoir l'entrepreneuriat francophone et bilingue. Paul Najda a alors affirmé que Mathieu Allard avait une avance sur lui en la matière. Il a ajouté que M. Allard ne peut pas porter deux chapeaux, c'est-à-dire être directeur général de la Chambre de commerce francophone tout en représentant les citoyens.

Mathieu Allard s'est défendu en disant qu'il n'y a aucun problème à être actif dans sa communauté et à démontrer le type de leader qu'il veut être. « Si je suis élu, je vais démissionner de mon poste avec la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface, mais je vais rester comme conseiller, ça fait partie de l'entente que j'ai avec eux », a-t-il dit. 

Une fin inattendue

À la fin du débat, Paul Najda a étonné la foule en retirant sa chemise. Il a expliqué qu'il voulait démontrer sa « force ». M. Najda a affirmé vouloir réaliser « des choses positives pour Saint-Boniface, et Winnipeg en général. » 

 Je veux montrer aux gens que malgré mon âge, je peux améliorer mon corps et que mon esprit est plus en forme que jamais. 

Paul Najda, candidat au poste de conseiller de Saint-Boniface
Paul Najda, candidat pour le poste de conseiller de Saint-Boniface, retire sa chemise devant une foule à un débat organisé par la Chambre de commerce de Saint-Boniface.

Paul Nadja, candidat pour le poste de conseiller de Saint-Boniface, retire sa chemise devant une foule à un débat organisé par la Chambre de commerce de Saint-Boniface.

Photo : Robert Tétrault

Le président de la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface, Robert Tétrault, a dénoncé la conduite de M. Najda. Il a déploré aussi les commentaires que le candidat a tenu au cours du débat.

« Un des candidats n'a pas répondu aux questions. Il a tenté de ridiculiser notre processus. Moi je dirais que cela a presque été une insulte à nos membres », a-t-il commenté. 

Les candidats au poste de conseiller de Saint-Boniface ne disposent plus que d'une semaine pour convaincre les électeurs. Le scrutin municipal aura lieu le 22 octobre prochain. 

Entrevue réalisée par la journaliste Laurence B. Lemaire avec la présidente du comité de marketing à la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface, Mona Dupuis

Manitoba

Élections municipales