•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pipeline Grand Rapids : feu vert de l’AER

Des tuyaux de TransCanada servant à construire des pipelines

Des tuyaux de TransCanada servant à construire des pipelines

Photo : La Presse canadienne / Eric Hylden

Radio-Canada

Un projet de pipeline de 500 km entre Fort McMurray et Edmonton a été approuvé, moyennant plusieurs conditions, par l'Agence de réglementation de l'énergie de l'Alberta (AER).

L'Agence a rendu sa décision jeudi au sujet du pipeline Grand Rapids, d'une capacité de 900 000 barils de pétrole brut par jour et de 330 000 barils de diluant. Ce projet de trois milliards de dollars est partagé entre TransCanada et Phoenix Energy Holdings, un subsidiaire de la compagnie chinoise, PetroChina.

Les promoteurs du projet doivent respecter 26 conditions portant notamment sur le tracé du pipeline, sur la surveillance environnementale, ainsi que sur l'atténuation des dommages afin de protéger les animaux sauvages et les terres humides.

Or noir à vendre. Consultez notre dossier.

En juillet, la Première Nation Athabasca Chipewyan a quitté les audiences publiques de l'AER pour protester contre le dépôt d'un amendement, car les intéressés n'avaient que 18 heures pour y répondre.

La Première Nation critiquait par ailleurs les conséquences néfastes que Grand Rapids pourrait avoir sur l'environnement.

TransCanada a pour sa part affirmé que ce pipeline sera le plus sûr en Alberta.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Environnement