•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Commissaire à l'éthique déclenche une enquête sur le député Péladeau

Pierre Karl Péladeau lors de l'annonce de sa candidature pour le Parti québécois.

Pierre Karl Péladeau lors de l'annonce de sa candidature pour le Parti québécois.

Photo : Presse canadienne/Graham Hughes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Commissaire à l'éthique et à la déontologie tentera de déterminer si le député de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau, a commis un manquement au Code d'éthique et de déontologie des membres de l'Assemblée nationale du Québec lorsqu'il a fait certaines interventions relatives à des offres considérées par le gouvernement au sujet de l'entreprise Vision Globale.

M. Péladeau a parlé au commissaire à l'éthique vendredi matin, et il a été avisé de l'ouverture de cette enquête.

Le magnat de la presse, candidat pressenti à la course à la direction du Parti québécois, s'est défendu d'être intervenu auprès du gouvernement québécois pour favoriser son entreprise, Québecor.

Certes, M. Péladeau reconnaît qu'il est intervenu dans le dossier de la vente de Vision Globale, une société notamment propriétaire des Studios Mel's. Mais il explique qu'il a fait ces interventions à la demande des dirigeants de Vision Globale et qu'il entendait, par ces mêmes interventions, faire valoir au gouvernement qu'il serait important que l'entreprise demeure entre des mains québécoises.

Or, il n'y avait que deux offres pour l'achat de Vision Globale : l'américaine Clearlake Capital et la québécoise Québecor media, dont M. Péladeau est l'actionnaire de contrôle.

Les commentaires de M. Péladeau avaient été faits publiquement au cours d'une commission parlementaire, en juillet dernier. Plus tôt, en mai, il avait contacté par téléphone un dirigeant d'Investissement Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !