•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Payer ses frais de retard à la bibliothèque en lisant 

Jeune garçon lisant un livre à la bibliothèque.

Jeune garçon lisant un livre à la bibliothèque.

Photo : iStock / Yarinca

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les jeunes abonnés des bibliothèques de Montréal âgés de 13 ans et moins pourront acquitter leurs amendes en minutes de lecture.

Pour chaque minute de lecture en bibliothèque, 10 sous seront retranchés des frais de retard à payer. 

L'idée, baptisée « Lire c'est payant! », est née dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, avant de s'étendre à l'ensemble des bibliothèques de Montréal. Elle se déroulera cette année du 18 au 25 octobre.

Prix de la nouvelle Radio-Canada

Un million de frais de retard par année

Selon Ivan Fillion, chef de division à la direction associée des Bibliothèques de Montréal, ce genre d'initiative vise à éviter que des jeunes ne cessent de fréquenter les bibliothèques parce qu'ils ont accumulé trop de frais de retard pour pouvoir emprunter de nouveaux documents.

Cela devrait permettre également de remettre en circulation de nombreux documents considérés comme « perdus ». 

Car, si l'approche se veut ludique, le problème, lui, est bien réel : M. Fillion estime que le montant total des frais de retard dans les bibliothèques de Montréal (incluant le coût de rachat des livres perdus) avoisine le million de dollars par année (adultes et enfants confondus), et la dette moyenne d'un abonné est d'environ 10 $.

L'inscription dans les bibliothèques de Montréal est gratuite, mais en cas de retard, il en coûte aux jeunes lecteurs 0,10 $ par jour de retard et par document, jusqu'à concurrence de 2 $. Ensuite, impossible d'emprunter de nouveaux documents, à moins d'effectuer un paiement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !