•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

PKP demande des excuses à Barrette 

Gaétan Barrette

Gaétan Barrette

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Sur sa page Facebook, le député de Saint-Jérôme a réclamé jeudi après-midi des excuses au libéral Gaétan Barrette.

Le ministre de la Santé a fait plus tôt un parallèle entre les ambitions politiques du magnat de la presse québécoise et le controversé Silvio Belusconi, ex-président du Conseil italien, lui aussi patron d'une influente entreprise de presse.

Je ne peux pas, moi, comparer le comportement de M. Péladeau [...] au comportement de M. Berlusconi. Il n'y a pas de comparaison possible. Mais il n'en reste pas moins que sur le point du principe de l'influence des médias, c'est comparable.

Gaétan Barrette, ministre de la santé

Pierre Karl Péladeau a réagi en écrivant sur Facebook : « Il m'a associé de façon volontaire à Silvio Berlusconi, qui a été condamné dans son pays, l'Italie, pour fraude fiscale, en plus d'avoir fait face à des poursuites judiciaires en matière de mœurs et de malversations.

Un tel rapprochement ne peut qu'être fait pour atteindre à ma réputation. Je demande sans délai au ministre Barrette de m'offrir ses excuses ».

À lire aussi :

Péladeau ne bronche pas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !